Dans l'actualité récente

Voitures autonomes : Hyundai pourrait coopérer avec Google

Voir le site Automoto

google car
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-20T08:30:13.364Z, mis à jour 2016-08-20T08:30:13.364Z

Selon Jeong Haeng, président de Hyundai, le constructeur coréen pourrait s’associer à Google afin de développer des véhicules autonomes. Les deux firmes se connaissent déjà bien, puisque le constructeur asiatique a été l’un des premiers à intégrer le système Android Auto.

Hyundai et Google pourraient s’associer dans le développement de véhicules autonomes.


Course à l’innovation

Si la perspective d’un partenariat entre les deux firmes n’a rien de très surprenant, c’est parce qu’elles se connaissent déjà bien. En effet, Hyundai fut l’un des premiers constructeurs à intégrer dans ses véhicules le système Android Auto, développé par la maison mère de Google, Alphabet.

Cette fois, cette potentielle collaboration pourrait concerner le développement de véhicules autonomes, domaine où la marque coréenne a encore du retard, en comparaison avec Tesla ou Ford, qui annonce vouloir équiper les flottes automobiles d’ici 2021. Ce partenariat vital pour le constructeur pourrait être facilité grâce à John Krafcik, ancien directeur de Hyundai aux Etats-Unis et dorénavant à la tête du programme de voitures autonomes de Google, connu pour ses récents désaccords avec l’ancien instigateur de la Google Car, Chris Urmson.


Fiat-Chrysler également dans le coup

Hyundai ne sera pas le premier à signer un accord avec Google, puisque la firme vient de se lier officiellement avec le groupe Fiat-Chrysler afin de produire une flotte d’une centaine d’exemplaires du Pacifica qui remplacera le Voyager, en version autonome. Les Google Cars ont à l’heure actuelle déjà effectué plus de 1,7 million de miles, soit 2,7 millions de kilomètres à travers les Etats-Unis mais pour l’instant, la firme californienne n’a pas prévu de date pour une production destinée au grand public.