Voitures Autonomes : Renault se lance dans la course

Voir le site Automoto

Voitures Autonomes : la solution future 'PAMU' de Renault
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-12-18T14:14:00.000Z, mis à jour 2013-12-18T14:34:28.000Z

Après Google, Nissan, Audi et Toyota, au tour du constructeur français Renault de se lancer dans le développement de voitures autonomes, en présentant en vidéo le projet PAMU, pour Plateforme Avancée de Mobilité Urbaine.

Après l'électrique, l'autonome
Renault se lance dans une nouvelle aventure, après avoir parié gros dans une voiture électrique encore à ses balbutiements. Ici, c'est encore à plus long terme que vise le constructeur français puisqu'il s'engage dans le développement de voitures autonomes - ou plus familièrement "La voiture qui se conduit toute seule" - sous le sigle énigmatique PAMU, signifiant Plateforme Avancée de Mobilité Urbaine.


Sous ce nom de code, la marque au Losange propose une solution "pas forcément sur nos routes, mais pour des usages biens particuliers". Plus concrètement, la vidéo officielle montre un service, où l'usager réserve un trajet sur Internet. La voiture, ici une Fluence Z.E. (électrique) aux discrets capteurs sur le toit et les boucliers, vient seule au point de rendez-vous fixé.


Puis l'utilisateur déverrouille avec une carte, grimpe à l'intérieur pour réaliser son trajet, revient à un autre point fixé à l'avance pour laisser la voiture rentrer seule à sa place. Encore mieux, Renault ajoute au dispositif des places de parking contenant un système de recharge sans fil.


La course des voitures autonomes
Renault arrive donc au centre d'une course à la voiture autonome, avec une solution spécifique de location, où le véhicule vient faire gagner du temps en arrivant à l'utilisateur et en lui ôtant la partie stationnement. Cependant, d'autres constructeurs voient plus loin.


Google, Volvo, Ford, Mercedes-Benz, ou Nissan prennent parti pour des voitures totalement autonomes, amenant des passagers d'un point A à un point B sans intervention. Le Japonais a d'ailleurs déjà promis des modèles abordables dès 2020, Ford tablant sur 2025.


Tesla serait plus précoce en avançant une date de 2017, mais avec des voitures à 90% autonomes, jugeant que les 10% restants sont quasiment inatteignables.

Découvrez la tendance des voitures autonomes dans le Plein Phare du 6 octobre 2013 :