Des voitures électriques en libre-service, ça existe !

voitures-electriques-libre-service-ca-existe-3808686
Des voitures électriques en libre-service, ça existe ! A antibes, ce moyen de locomotion commence à faire du chemin. Alors, comment ça marche ? Explications.

A antibes, depuis 2 ans, onze voitures électriques sont en libre accès. Nous avons rencontrés Antoine, un architecte, qui utilise ce service au moins 2 fois par semaines pour ses déplacements professionnels Il paye 10 euros par an d'abonnement et 10 centimes la minute d'utilisation.

Ecologique et surtout... économique !
Du coup, il a même renoncé à posséder une voiture : « C'est écologique puisque c'est électrique. C'est économique puisqu'on réduit au maximum nos frais, que ce soit au niveau du stationnement, des assurances. Pour une petite mensualité, tout est compris ! »

Pas de risque de prendre un PV, le stationnement est gratuit et on peut laisser le véhicule sur n'importe quelle place en ville.

Comment ça marche ?
Severine Garcia, société Cité VU : "Par exemple un rendez-vous chez le médecin : Vous réservez et prenez le véhicule. Vous allez jusqu'à votre médecin. A ce moment là, vous libérez le véhicule : donc vous arrêtez de payer ! En sortant, si le véhicule a été pris par une autre personne, vous refaites la même manipulation. »

Les villes aussi passent à l'électrique
Outre cette initiative privée, certaines communes se mettent aussi à l'électrique. Nice a acheté 6 camionnettes pour le nettoiement des rues. Les habitants apprécient leur discrétion.

Pour se développer, la voiture électrique a besoin d'infrastructures, l'état va investir 900 millions d'euros dans l'installation de bornes. Il mise sur 2 millions de véhicules propre d'ici 2020 en France ().


News associées