Volkswagen, BMW, Daimler et Ford : une gigantesque alliance pour propulser l’ère électrique

Voir le site Automoto

Les Smart Fortwo et Forfour électriques 2016
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-11-30T09:36:03.636Z, mis à jour 2016-11-30T09:36:05.494Z

C’est un pacte qui risque de concentrer toutes les forces automobiles sur l’électrique. Volkswagen, BMW, Daimler et Ford ont annoncé la création d’une entreprise pour développer un vaste de réseau de bornes de recharge «ultrarapide».

Quatre grands groupes mondiaux s’allient pour marquer un tournant en faveur du «zéro émission».


400 bornes d’ici 2020

Ce n’est plus qu’un simple coup de jus. Mais bien un gigantesque bon en avant. Volkswagen, BMW, Daimler et Ford ont décidé de mettre en place une gigantesque alliance pour accélérer considérablement la transition vers le modèle électrique. Leur plan, visant à développer le réseau, débutera en 2017 et consistera à installer 400 bornes de recharge «ultrarapide» dans toute l’Europe.

Ainsi, Ford, Mercedes, Smart, BMW, Volkswagen, Audi et Porsche ont tous injecté des sommes considérables pour régler une (grosse) anomalie, et surtout se débarrasser d’un véritable obstacle dans le développement de ce marché, le manque d’installations de recharge étant l’un des principaux freins pour le grand public.

Un retard à rattraper

Parmi ces marques, BMW a déjà développé une grande gamme de véhicules électriques. Pour faire oublier le scandale du dieselgate, le groupe Volkswagen s’est également lancé dans un projet accéléré consistant à développer des modèles «zéro émission» au sein de toutes ses filiales.

Surtout, la mesure permettra de grappiller le retard accumulé sur l’alliance Renault-Nissan, et surtout sur Tesla, dont les «superchargers» se multiplient à travers le monde. D’ailleurs, les quatre groupes qui viennent de s’unir ont veillé à rendre leurs bornes inaccessibles pour les véhicules de la marque d’Elon Musk…