Volkswagen Golf SW 2009 : évolution discrète

Voir le site Automoto

Volkswagen Golf VI SW : douce évolution
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-05-28T09:48:00.000Z, mis à jour 2009-05-28T09:48:00.000Z

La dernière génération de Golf s'accompagnera désormais de sa version break. La Golf SW, évolue peu sur la plan esthétique en reprenant la recette de la version 2007.

Chez Volkswagen, on s'efforce de montrer les différences visuelles entre la 5ème et la 6ème génération de Golf. S'il est possible de concéder quelques notes originales sur la berline, les évolutions sont encore plus discrètes sur le break. Heureusement, cette mise à jour est portée par une livrée de nouvelles motorisations et une liste d'équipements rafraîchie.


Pas vraiment révolutionnaire côté style, la Golf VI break se contente d'une nouvelle face avant, proche de celle de la berline. On note ainsi une nouvelle calandre, plus fluide, des feux un peu plus effilés et d'un bouclier légèrement plus saillant... Et c'est à peu près tout ! L'arrière ne bouge pratiquement pas. On trouve simplement un pare-chocs peint intégralement et des optiques qui conservent leur forme mais changent de blocs. Les amateurs de la précédente Golf SW ne devraient pas être dépaysés.


A l'intérieur, les différences sont davantage perceptibles. En effet, le volant inédit compte parmi les nouveautés, tout comme le second écran digital entre le tachymètre et le compte-tour. La console centrale concentre également quelques originalités, notamment autour des commandes de climatisation et du système de navigation. L'atmosphère reste élégante mais aussi très sobre, comme sur l'ancienne mouture.

Côté moteurs, Volkswagen joue également la carte de la sobriété. Il faut admettre que ce break n'a que l'embarra du choix, parmi toutes les motorisations du groupe. Ainsi, la nouvelle Golf SW propose quatre blocs essence et deux diesel. Pour ces derniers, il s'agit du 1.6 TDI de 105 ch et du 2.0 TDI de 140 ch. Celui-ci, issu de l'ancienne génération, ne réclame que 5 l/100 km sous le capot du break, pour des rejets de CO2 de 132 g/km. Concernant les moteurs essence, la gamme débute avec un 1.4 de 80 ch et termine par les 1.4 TSI de 122 et 160 ch de la berline. Enfin, un 1.6 de 102 ch est également au programme.

Les prix sur le marché français n'ont, pour l'instant, pas été évoqués. Au rang des équipements, on note l'arrivée pour la première fois sur une Golf SW des systèmes d'aide au parking ''Park Assist'' et ''Rear Assist''. Le toit panoramique fait également parti des nombreuses options qui devraient figurer au catalogue. Sa commercialisation est prévue en Europe pour le mois de septembre prochain, probablement à l'occasion du salon de Francfort.