Volkswagen Golf GTE Sport 2015 : un concept de super-hybride

Voir le site Automoto

Volkswagen Golf GTE Sport Concept 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-05-15T13:11:00.000Z, mis à jour 2015-05-18T14:57:13.000Z

Dans la foultitude de concept-cars présentés au festival de Wörthersee (Autriche), la Golf GTE Sport et son moteur hybride rechargeable de 400 chevaux est sans doute l'un des plus intéressants, préfigurant le futur style de la compacte Volkswagen.

GTI Clubsport, GTI Dark Shine, version Abt, version Oettinger R500, que de Volkswagen Golf dans cette foire 2015 de Wörthersee cette semaine, épaulée par les différents concept-cars Skoda et Audi TT Clubsport. Dans cette masse de prototypes, difficile de s'y retrouver, mais la voiture à surveiller parmi toutes est probablement la GTE Sport, présentée par le double champion du monde des rallyes Sébastien Ogier.


Une gueule de supercar
Ce concept-car marie d'abord deux voitures existantes, la spectaculaire GTI Vision dont les lignes sont connues depuis 2013 la version hybride avec ses grandes arches latérales (élément traditionnel depuis la Golf W12 de 2007), et la version hybride rechargeable de série GTE, soit un ensemble de moteur essence à électrique. A cela, se rajoute des éléments esthétiques donnant un aperçu de ce que pourrait proposer la prochaine génération de Golf, ou du moins son restylage prévu en 2016, voire de la future Scirocco.

Ses optiques très effilées font partie d'un gros bloc intégrant une basse calandre dotée des typiques trois lamelles horizontales, plusieurs lames aérodynamiques, une petite prise inférieure, et soulignée d'un grand spoiler carbone. La fantaisie permise par ce véhicule unique apporte des jantes 20 pouces quasi pleines, des rétroviseurs fibre de carbone, des grandes portes en élytre, de fins feux arrière, un large diffuseur intégrant une paire d'échappement type Audi R8.

Loin de votre Golf de tous les jours, cette Golf GTE Sport est une stricte deux places, aux sièges baquet en fibre de carbone à ceinture 5 points, le conducteur se positionnant comme dans une monoplace avec son volant rectangulaire, et son instrumentation derrière le volant (comme la Williams de cette année en F1), la console centrale étant remplacée par un long tunnel carbone/microfibre le séparant du passager.


Des performances de 911 Carrera S
Sous le bas capot plongeant, percé au niveau des ailes, réside le moteur essence, un 4 cylindres 1,6 litre turbo hérité de la Polo R WRC d'Ogier et Jari-Matti Latvala, développant 299 chevaux et 400 Nm, associé à un moteur électrique de 115 chevaux et 330 Nm. Un second bloc électrique installé à l'arrière de 115 chevaux et 270 Nm permet d'animer les roues arrière et de faire de cette Golf GTE Sport une quatre roues motrices.

Au total, cette compacte sportive génère autant de puissance que le concept R400, soit 400 chevaux, ainsi qu'un couple de 670 Nm (plus qu'une Bentley Continental GT V8), de quoi expédier le 0-100 km/h en 4,3 secondes, mieux qu'une Porsche 911 Carrera GTS (430 ch), le 0-200 km/h en 15,9 secondes, et de pointer à 280 km/h, tout en consommant théoriquement 2 litres aux 100 kilomètres grâce à son autonomie électrique de 50 kilomètres. Le poids n'est lui pas précisé, bien que Volkswagen se targue d'utiliser de la fibre de carbone pour sa carrosserie.

Une démonstration de technologie qui ne fera jamais ses armes sur la route, en tous cas pas sous cette forme, la version R420 devant faire son chemin en priorité. Mais qui sait, la Peugeot 308 Hybrid R et ses 500 chevaux mettront sans doute la pression pour générer un duel de super-compactes hybrides rechargeables avec cette futur Golf GTE Sport.

L'essai de la dernière née Golf, le break baroudeur Alltrack


Le Concept-car GTI Vision Roadster