Volkswagen double Toyota et devient n°1 automobile mondial au 1er semestre 2015

Voir le site Automoto

Volkswagen Golf R, version de 300 ch présentée au Salon de Francfort 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-07-28T08:44:01.861Z, mis à jour 2015-07-28T10:46:31.044Z

Après publication des ventes de Toyota en baisse (-1,5%), Volkswagen détient officiellement le titre de premier constructeur mondial sur les 6 premiers mois 2015, avec 5,04 millions de voitures écoulées.

La guerre des chiffres fait rage entre les trois principaux constructeurs automobiles, afin de devenir le numéro 1 mondial. S'imposant de justesse en 2009, après avoir été doublé par General Motors en 2011, Toyota avait repris l'avantage en 2012 et 2013, c’est Volkswagen qui s’est incrusté en 2014 pour tenter de ravir le titre, mais s’inclinant à 10,14 millions contre 10,23 millions pour le Japonais.

La Golf, meilleure vente de Volkswagen dans le monde, ici à l'essai en version Alltrack

Volkswagen quasi stable

Alors, qu’en advient-il pour le premier semestre 2015 ? Le 17 juillet, le groupe allemand avait communiqué ses chiffres de ventes sur la période de janvier à juin, avec une baisse de 0,5%, mais toujours 5,04 millions de véhicules écoulés. 

En détails par marques : Volkswagen 2,95 millions (-4%), Audi 902.400 (+4%), Skoda 544.300 (+4%), Volkswagen Utilitaires 223.000 (+2%), SEAT 216.500 (+8%), Porsche 114.000 (+30%), sans oublier les poids lourds MAN 49.900 (-13%) et Scania 37.000 (-4%). Les chiffres de Bentley et Lamborghini ne sont pas indiqués.

Toyota dans les talons de VW

Ce 28 juillet, au tour de Toyota d’annoncer ses résultats. Finalement, le groupe japonais s’incline face à VW au premier semestre, de seulement… 18.000 unités. Avec une baisse de 1,5% de ses ventes, Toyota n’a vendu que 5,022 millions de voitures dans le monde.

La raison tient dans le marché nippon très difficile, le constructeur y accusant une chute de 10% (contre+1,2% à l’étranger), surtout pénalisé par les petites Daihatsu comptant pour près du tiers des ventes à domicile. La marque mère Toyota échoue à 4,513 millions d’unités (-0,3%), Daihatsu à 426.000 (-13%) et les camions et bus Hino comptabilisent 83.000 unités.

La troisième place de constructeur automobile mondial est revendiquée par General Motors, ayant communiqué 4,861 millions de ventes au premier semestre 2015, un résultat table vis-à-vis de 2014.