Volkswagen Passat Alltrack 2015 : un break tout-terrain pour Genève !

Voir le site Automoto

Volkswagen-Passat-Alltrack-2015-1
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-02-19T09:54:00.000Z, mis à jour 2015-02-20T08:32:02.000Z

Après avoir présenté sa Passat huitième génération lors du Mondial de l'Auto 2014, Volkswagen a passé la vitesse supérieure en ramenant la déclinaison Alltrack au Salon de Genève 2015, à savoir un break surélevé plus robuste et taillé pour le tout-terrain.

En dévoilant la huitième génération de sa Passat lors du Mondial de l'Auto 2014, Volkswagen a marqué son désir de surfer sur une success story entamée en 1973 avec plus de 22 millions d'exemplaires vendus depuis cette époque. Un pari audacieux, d'autant que le marché des berlines est à la baisse en Europe. Mais fidèle à son habitude, le constructeur allemand a décliné son modèle en break et compte bien poursuivre sur cette lancée pour le Salon de Genève 2015 avec une version Alltrack dont les images officielles ont été dévoilées ce jeudi 19 février.

>> Le Volkswagen Passat Alltrack 2015 en photos officielles

Encore plus robuste

Basé sur le break Passat dernière génération avec une hauteur de caisse surélevée de 27,5 millimètres, ce nouveau monstre teuton adopte une allure à la fois dynamique et élégante tout en affichant un peu plus de robustesse avec des plaques de protection en acier inoxydable à l'avant et à l'arrière. Le bouclier a été légèrement redessiné, donnant un petit air agressif en plus à la bête, et les passages de roues accueille des contours en plastique, là encore pour renforcer un engin qui ne manque pas d'atout pour aller écumer tous les terrains.

Si certains changements appréciables font office de petites nouveautés à l'extérieur, l'habitacle se situe quant à lui dans les standards classiques de la marque, à savoir un style contemporain et épuré, et il faut se tourner vers l'offre multimédia proposée par la firme de Wolfsburg pour pleinement apprécier l'habitabilité de l'engin une fois à bord. La connectivité pour les smartphones est d'ailleurs le principal atout de cette version Alltrack avec le système App Connect qui va s'enrichir des interfaces Apple CarPlay et Android Auto d'ici les prochains mois.

Motorisations classiques mais efficaces

Plutôt attrayant, le dernier "bébé" de Volkswagen l'est aussi sous le capot. Certes, il n'y a rien de révolutionnaire, l'Alltrack reposant sur la plateforme modulaire MQB du constructeur allemand. Il est cependant appréciable de retrouver une gamme de motorisations fournie avec deux blocs TSI en essence, à savoir un moteur de 1,4 litre produisant 150 chevaux et un autre de 2,0 litres envoyant 220 chevaux. Côté diesels, trois blocs de 2,0 litres sont de la partie et se déclinent en variantes à 150, 190 et 240 chevaux.

Pour compléter cet ensemble prometteur, la marque teutonne prévoit quelques ajouts en fonction de la mécanique choisie par les clients qui craqueront pour ce break surélevé proposé uniquement en quatre roues motrices. Ainsi, ceux qui se contenteront des versions à 150 chevaux feront avec une boîte manuelle à six rapports alors que les autres pourront se tourner vers une transmission à double embrayage DSG6 proposé de série.

En revanche, si le blocage de différentiel électronique XDS+ fait partie du package de base sur les variantes à 220 et 240 chevaux, il faudra allonger un petit supplément (dont la valeur demeure inconnue pour l'instant) afin d'en profiter dans les autres finitions.

Pour l'heure, aucune date de lancement ni d'informations sur d'éventuels tarifs n'ont été communiquées par Volkswagen et il faudra patienter jusqu'au 3 mars prochain, date d'ouverture du Salon de Genève 2015, pour en savoir plus sur cette version Alltrack qui en attirera certainement plus d'un.

Vidéo bonus - La Volkswagen Passat enclenche la 8e dans Automoto (2014)



en savoir plus : Salon - Genève