Volkswagen : ventes record de 4,09 millions de voitures début 2011

Voir le site Automoto

Volkswagen Beetle RS 2011 VWvortex
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-07-19T12:58:00.000Z, mis à jour 2011-07-19T13:02:24.000Z

Désirant être n°1 en 2018, le groupe VW s'oriente vers une lutte des chiffres dès cette année 2011 avec General Motors et Toyota, en annonçant 4,1 millions d'unités vendues au premier semestre.

Volkswagen n°1 en 2011 ? En tous cas, les chiffres de la première moitié de l'année 2011 sont impressionnants !



Le chiffre est tout simplement inattendu. Volkswagen group a annoncé aujourd'hui avoir vendu 4,09 millions de voitures au premier semestre 2011, soit une évolution de +14,1% face à la même période en 2010, où seulement 3,58 millions d'unités étaient enregistrées. Une progression bienvenue pour l'objectif 2018 de VW d'être n°1 automobile. or les 8 millions de voitures potentielles pourraient inquiéter Toyota (8,4 millions en 2010) et General Motors (8,3 millions) dès cette année.


La marque mère est évidemment porteuse de la majorité des ventes du groupe. Avec plus de 2,53 millions de véhicules écoulés dans le monde, la firme de Wolfsburg affiche une belle forme sur le premier semestre avec +11,8% comparé à 2010 ! Les États-Unis (+22%) et l'Asie (+16%) y sont pour beaucoup.


La marque premium du groupe Volkswagen a enregistré des livraisons record pour ce début d'année, avec 653.000 unités écoulées de janvier à juin. Si l'Europe plombe les chiffres, l'Asie aide énormément avec +28% de progression.

Belle hausse pour la division tchèque de VW, qui, malgré l'absence de nouveauté, affiche des ventes à +20,1% au premier semestre 2011. Skoda a délivré 454.700 voitures, contre 378.700 l'an dernier, avec encore un fort rebond côté Asie (+36%). Dans les prochains mois, la marque espère présenter sa compacte low-cost Rapid et la petit "Joyster", soeur de la future VW Up.


Populaire surtout dans son pays national où les ventes s'écroulent, l'Espagne, la marque ibérique ne suit pas la tendance et n'affiche qu'une évolution légère de 2,5%, à 186.400 unités. Comme Skoda, pas de grande nouveautés cette année, Seat attend sagement sa future Léon et sa mini-citadine "Mii".

Pour le second semestre, VW devra continuer ses efforts et précise que "le succès dans les 6 prochains mois ne sera pas automatique".