Dans l'actualité récente

Volvo dévoile un prototype de moteur 2 litres essence de 450 ch !

Voir le site Automoto

Le concept quatre cylindres essence de 2 l à triple turbo qui délivre la puissance de 450 ch du constructeur suédois Volvo.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-10-07T10:13:00.000Z, mis à jour 2014-10-09T07:21:30.000Z

Volvo a dévoilé ce mardi 7 octobre le dernier concept de sa motorisation Drive-E : un moteur 4 cylindres 2 litres essence de 450 chevaux, soit une puissance de 225 chevaux par litre grâce à trois turbos dont un électrique !

Lancée en 2013, avec notamment sa présence sur le Concept Coupé lors du dernier Salon de Francfort, la motorisation Drive-E de Volvo a fait l'objet de nouveaux développements par l'équipe motorisation du constructeur suédois. Et force est de constater que ce prototype d'un 4 cylindres 2 litres essence de 450 chevaux, dévoilé ce mardi 7 octobre sur le site internet de la marque, attire la plus grande des curiosités.

>> Le prototype du nouveau moteur de 450 chevaux signé Volvo en images officielles

Trois blocs turbo
La question mérite d'être posée : les limites de ce que peut délivrer un quatre cylindres ont-t-elles été atteintes avec ce moteur 2 litres essence de 450 ch (soit 225 ch/litre) ? C'est en tout cas ce que Volvo suggère en présentant les derniers travaux sur sa famille de moteurs Drive-E Haute Performance.

Pour faire fonctionner sa bête, le constructeur suédois a choisi d'associer deux moteurs turbo montés en parallèle, tous les deux étant alimentés par un troisième turbo compresseur électrique. Au lieu d'être transmis aux cylindres, l'air comprimé provenant de cette troisième unité sert ainsi à accélérer les deux turbos montés en parallèle et donc de leur faire gagner une puissance non-négligeable en limitant le désagréable effet "turbo lag" à la reprise de l'accélération.

"Très puissant mais réactif"
"Il existe plusieurs applications de petites tailles et forte puissance où l'on utilise un gros turbo pour générer un maximum d'énergie chez d'autres constructeur ; mais la conduite pâtit de ce choix en raison d'une faible réactivité du moteur", a déclaré Michael Fleiss, Vice-Président du département Ingénierie Transmission chez Volvo, sur le site internet de la marque suédoise.

"C'était un projet très stimulant pour lequel nous avons innové en proposant une combinaison de technologies pour une même application. Le résultat est un moteur unique, très puissant mais réactif. Par-dessus tout, sa petite taille améliore la répartition des poids entre l'essieu avant et arrière, tout en abaissant le centre de gravité - deux facteurs qui jouent un rôle important sur la maniabilité, qu'il s'agisse d'une voiture de course ou non", a poursuivi Mattias Evensson, Directeur du Département Moteur de Course chez Volvo Polestar Racing.

De quoi faire frémir le bloc de la Mercedes CLA 45 AMG et ses 180 ch/litre, même si pour l'heure, Volvo ne parle pas de commercialisation pour sa dernière "petite" perle.

Le prototype du nouveau moteur Volvo de 450 chevaux en présentation officielle