Dans l'actualité récente

VUHL 05RR : une barquette sportive encore plus radicale !

Voir le site Automoto

VUHL 05RR
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-06-24T07:23:17.867Z, mis à jour 2016-06-24T07:25:25.259Z

A l'occasion du Festival of Speed de Goodwood, le petit constructeur mexicain VUHL a dévoilé une version radicale de 385 chevaux de son petit roadster biplace présenté il y a trois ans.

Souvenez-vous : en 2013, un petit constructeur mexicain nommé VUHL dévoilait la VUHL 05, une barquette de 285 chevaux pour 700 kg capable d'abattre le 0-100 km/h en 3,7 secondes. Un petit modèle très alléchant à l'époque qui l'est devenu encore plus pour ce Festival of Speed de Goodwood 2016 où les lettres « RR » sont de sortie.


VUHL 05RR


Inspirée par la compétition

Comme son nom l'indique, la VUHL 05RR est une version radicale du roadster biplace présenté il y a trois ans. Et qui dit « version radicale » dit forcément aérodynamique et performances améliorées. Cela se voit à vue d'oeil avec un nouveau kit de carrosserie où l'on retrouve une omniprésence de fibre de carbone et d’aluminium, un nouvel aileron arrière plus large et un diffuseur très inspiré de la Formule 1. Rajoutez à cela une structure monocoque en fibre de carbone et vous obtenez une perte de poids pour l'engin qui affiche désormais 640 kg à sec.


VUHL 05RR


Un ratio de 600 chevaux par tonne

Côté moteur, cette VUHL 05RR, qui est équipé d'une boîte séquentielle à six rapports, reprend le bloc 2,3 l EcoBoost d'origine Ford, à ceci près que ce dernier voit sa puissance passer de 285 à 385 chevaux. Et c'est là que la différence est le plus notable. Car sur la version de base, le ratio est de 400 chevaux par tonne. Il grimpe ici à 600 chevaux par tonne, ce qui permet de revendiquer un 0-100 km/h en 2,7 secondes, ce qui est une seconde plus rapide que le modèle d'il y a trois ans et seulement deux dixièmes plus lent que la Bugatti Chiron de 1.500 chevaux sur le même exercice.

Pour l'heure, aucun prix n'a été annoncé pour cette barquette autorisée pour la route, à l'instar de la KTM X-Bow. Mais il y a fort à parier qu'il faudra donner plus que les 64.200 euros – hors taxes – qu'il fallait débourser à l'époque pour s'amuser avec la version « de base ».

L'Ariel Atom à l'Essai (2008)