Dans l'actualité récente

WEC 2012 : Audi remporte un doublé aux 12 heures de Sebring

Voir le site Automoto

Audi R18 TDI ultra 12h sebring 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-03-19T10:35:00.000Z, mis à jour 2012-03-19T12:16:00.000Z

Première manche de la première saison du championnat mondial d'endurance WEC, la course des 12H de Sebring a vu logiquement s'imposer deux Audi R18 TDI , sans réelles rivales.

L'équipage n°2 Capello/Kristensen/McNish s'impose sur l'Audi R18 aux 12 heures de Sebring 2012 ce weekend.


Armée de deux voitures au sommet de leur art, débarrassée de Peugeot et pas encore rejointe par les nouvelles Toyota, l'équipe Audi Sport a installé sans problème deux R18 aux 12 Heures de Sebring avec un doublé. La concurrence était seulement interne, l'équipage Dindo Capello/Tom Kristensen/Allan McNish de la voiture n°2 prenant 4 tours à la n°3 des français Romain Dumas, Loïc Duval et de l'allemand Timo Bernhard. Audi prend ainsi la tête du championnat WEC 2012 dans la catégorie reine LMP1, et remporte l'épreuve pour la dixième fois consécutive. La voiture n°1 de Fässler, Lotterer et Tréluyer finit loin, à la 16ème place à 15 tours à cause d'un problème de boîte de vitesses

Ce n'est pas une LMP1 mais une LMP2 qui a pris la 3ème place de cette première course d'endurance de l'année, la Honda-Starworks (HPD ARX 03b) de Vicente Potolicchio, Ryan Dalziel et du français Stéphane Sarrazin décrocant un podium, à 6 tours de la première Audi. La deuxième voiture de l'écurie pilotée par Scott Tucker, Christophe Bouchut et Joao Barbosa est arrivée 32 secondes derrière, en 4è position.

Audi podium 12h Sebring 2012
Les vainqueurs des 12h de Sebring : Tom Kristensen, Dindo Capello et Allan McNish


Derrière les prototypes, c'est une guerre sans merci qui s'est déroulée jusque dans les derniers mètres, sous le feu d'artifice ! C'est la BMW M3 GT2 n°56 qui a franchi la ligne la première, à seulement7 secondes devant la Corvette n°03 et 8 secondes de la Ferrari 458 n°71, l'autre BMW M3 n°155 ayant perdu sa chance dans le dernier tours en prenant le gravier.

1. McNish/Kristensen/Capello sur Audi R18 n°2 (LMP1), 325 tours
2. Bernhard/Dumas/Duval sur Audi R18 n°3 (LMP1), 321 tours

3. Sarrazin/Potolicchio/Dalziel sur HPD ARX-03b Honda n°12 (LMP2), 319 tours
4. Tucker/Bouchut/Barbosa sur HPD ARX-03b n°16 (LMP2), 319 tours
5. Pla/Nicolet/Lahaye sur Morgan/Judd n°11 (LMP2), 318 tours
6. Collard/Boullion/Jousse sur Pescarolo Judd n°10 (LMP1), 318 tours
7. Kaffer/Ayari/Companc sur Oreca/Nissan n°19 (LMP2), 317 tours
8. Dyson/Smith/Kane sur Lola B12/60 Mazda n°23 (LMP1), 317 tours
9. Julian/Zugel/Gonzalez sur Zytek Z11SN-Nissan n°13 (LMP2), 316 tours
10. Kane/Leventis/Watts sur HPD ARX-03a Honda n°7 (LMP1), 316 tours