WEC 2014 - 24h du Mans : Toyota domine la journée test

Voir le site Automoto

WEC 2014 - 24h du Mans - journée test
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-06-01T16:15:00.000Z, mis à jour 2014-06-01T18:27:13.000Z

Toyota a placé ce dimanche, ses TS040 Hybrid aux deux premières places de cette journée test organisée au Mans avec dans l'ordre la n°8 devant la n°7 ; Sébastien Buemi ayant réalisé le meilleur tour en 3.23.014. La firme japonaise, déjà victorieuse des deux premières épreuves disputées à Silverstone et à Spa, devance Audi et Porsche au chronométrage : des résultats plutôt prometteurs à moins deux semaines des 24 heures.

Le meilleur temps de ces deux ultimes sessions de roulage revient à la Toyota n°8 avec un chrono de 3.23.014 signé Sébastien Buemi. Carton plein pour cette équipe puisque la voiture sœur hérite du 2e temps à la fin de la journée.

Toyota reine des LMP1
Les 56 équipages, qui disputeront la prochaine édition des 24 heures du Mans dans deux semaines, étaient tous réunis ce dimanche pour une deux séances d'essais sur le tracé sarthois. D'entrée de jeu, Toyota se hisse au sommet du classement avec sa TS040 n°8 ; position que le constructeur Japonais occupera jusqu'à la mi-journée avant de se faire déloger par la R18 Audi pilotée par Marco Bonanomi. Mais Toyota ne tarde à réagir ce dimanche après-midi : Sébastien Buemi, coéquipier d'Anthony Davidson et de Nicolas Lapierre, récupère le meilleur temps grâce à un tour en 3.23.014, soit un petit dixième devant le 2e équipage, composé de Kazuki Nakjima, Stéphane Sarrazin et Alexander Wurz. Audi devra se contenter des 3e, 4e et 5e places : avantage au binôme Albuquerque -Bonanomi, qui précède ses coéquipiers Duval - Di Grassi - Kristensen et Tréluyer - Lotterer - Fassler ; une des Porsche 919 étant parvenue à s'intercalée en 5e position, la n°14. Timo Bernhard, Mark Webber et Brendon Hartley sont juste derrière, au 7e rang.

Avantage G-Drive en LMP2
Le meilleur chrono de la catégorie LMP2 revient à la Morgan-Nissan du team G-Drive avec à son bord, Roman Rusinov. Auteur d'un tour en 3.37.759 qui le place en 10e position du général, le pilote Russe devance l'Oreca n°48, propriété du Murphy Prototypes et l'Alpine n°36 du trio Panciatici-Gommedy-Chatin. La Porsche n°92 de Makowiecki - Holzer - Lietz s'adjuge le temps de référence en GT Pro ; équipage qui précède au classement les Ferrari d'AF Corse (n°51) et du Ram Racing (n° 52) Enfin, le 8 Star Motorsports domine les GT Am avec la Ferrari de Ruberti - Rosa - Montecalvo. 2e et 3e places de la catégorie respectivement attribuées au SMP Racing et à une des Ferrari du team AF Corse. A noter que ces deux séances ont été neutralisés à plusieurs reprises notamment après les sortie de Raymond Narac (Porsche 911 GT3 d'IMSA Performance Matut) et de Simon Dolan (Zytek-Nissan du Jota Sport)

Prochain rendez-vous pour les engagés des 24h du Mans, le pesage les 8 et 9 juin avant les tous premiers essais.