Dans l'actualité récente

WEC – 24H du Mans 2016 : Favori, Porsche peut être serein, mais…

Voir le site Automoto

Porsche 919 Essais 24H Mans 2016
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-06-17T17:09:41.177Z, mis à jour 2016-06-17T18:15:13.357Z

Porsche, qui a placé ses deux prototypes en première ligne des 24 Heures du Mans 2016, est auréolé du statut de favori pour la plus grande course de la saison. Mais l’écart avec ses principaux rivaux n’est pas si grand qu’il en a l’air.

Porsche n’a pas tardé à retrouver les sommets depuis son retour au Championnat du monde d’Endurance, en 2014. Le constructeur de Stuttgart, logiquement considéré comme le grand favori des 24 Heures du Mans 2016, va devoir se méfier de ses principaux rivaux.

Son statut est légitime…

Un titre constructeur, un titre pilote, une pole et une victoire obtenues en terres sarthoises en 2015 : Porsche est le principal candidat à sa propre succession lors de la 84eme édition de l’épreuve mancelle, qui débute ce samedi 18 juin. 

La marque allemande l’a encore prouvé en qualifications puisqu’elle s’est idéalement placée pour obtenir un 18ème succès record dans la Sarthe, en plaçant ses deux prototypes en tête de grille.


Les 919 Hybrid sont les reines de la vitesse et ont retrouvé une fiabilité exemplaire en à peine quelques mois, plaçant Porsche en tête du Mondial 2016. 

Problème, l’écurie de Fritz Enzinger n’a pas obtenu d’éléments significatifs sur ses deux rivaux : Audi a remporté les 6 Heures de Silverstone avant d’être disqualifié, et l’hécatombe qui a secoué les 6 Heures de Spa n’a pas apporté de véritables enseignements.

…mais il reste des inconnues

Depuis le début de la semaine, les incertitudes sont nombreuses. Historiquement, Audi n’a jamais laissé entrevoir son plein potentiel en qualifications, et la météo a empêché les R18 de titiller le chrono. Cette saison, Toyota a fait des 24 Heures du Mans une priorité, préférant mettre de côté le Championnat. 


Surtout les performances effectuées ces dernières semaines, notamment en termes de rythme, ont montré que le constructeur japonais s’est donné les moyens de décrocher sa première victoire au Mans.