Dans l'actualité récente

WEC - 24H du Mans 2016 : vers un duel Toyota-Porsche après six heures de course

Voir le site Automoto

Toyota TS050 Hybrid
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-06-18T19:20:20.898Z, mis à jour 2016-06-18T19:45:24.106Z

Si la lutte a longtemps été serrée aux avant-postes en début d'épreuve, Audi semble marquer le pas sur ses concurrents japonais et allemands qui ne cessent de s'échanger les positions en tête de course.

Voilà maintenant six heures que le coup d'envoi de la 84e édition des 24 Heures du Mans a été donné par l'acteur américain Brad Pitt. Et si la course a mis une heure à vraiment se lancer, la faute à la pluie et à un départ sous régime de voiture de sécurité, les choses se sont décantées, notamment en tête où Porsche et Toyota ne cessent d'échanger leurs positions.


Porsche épargné par les problèmes

Ainsi, à 21h précise, c'est la Toyota n°6 pilotée par le Japonais Kamui Kobayashi qui mène la danse. L'ex-pilote de Formule 1 a profité des excellentes dispositions de sa TS050, qui lui permet de faire des relais de 14 tours contre 13 pour Porsche, pour aligner des chronos impressionnants et s'emparer. Derrière, la 919 Hybrid n°1, emmenée notamment par Mark Webber, suit et devance l'autre Toyota, la n°5, qui a été obligée effectuer un arrêt supplémentaire à cause de fortes vibrations après un changement de pneus. Du côté d'Audi, la R18 n°8 est en retrait, en 5e position, alors que la n°7 est remontée à la 7e place après avoir eu un problème avec son turbo en début d'épreuve.


Combat de titans entre Ford et Ferrari

Dans les autres catégories, la bataille a également fait rage et est loin d'être terminée. Dans la catégorie GTE Pro, les Ford n°68, 69 et 66 ont fort à faire avec la Ferrari n°82, en tête après très exactement 6 heures de course, avant de se faire dépasser quelques minutes plus tard. Gros coup dur en revanche pour la Oreca-Nissan du team G-Drive n°26, favorite pour la victoire en LMP2, qui a écopé d'un « drive through » pour avoir effectué un ravitaillement avec le moteur allumé.


A noter également que Fabien Barthez, champion du monde en 1998 et champion d'Europe en 2000 avec l'équipe de France de football, a pris le volant en début de soirée à bord de la Ligier n°23.

24 Heures du Mans 2016 : les Ford GT et GT40 exposées en Lego !