WEC : Mark Webber a pris sa retraite, redoutant l'accident de trop

Voir le site Automoto

Dark Webber Porsche WEC 2016
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-11-04T14:13:24.000Z, mis à jour 2016-11-04T15:15:49.552Z

A l'issue de la saison 2016 du WEC, Mark Webber se retirera des circuits. Et le pilote australien vient de se confier sur les raisons de ce choix.

Le 13 octobre dernier, Mark Webber annonçait son départ en retraite à l'issue de la saison 2016 du WEC, qui se terminera avec les Six Heures de Bahreïn (le 19 novembre prochain). A quarante ans, le pilote australien détaille les raisons de ce retrait : il veut éviter l'accident de trop.

[Insolite : Mark Webber sort de piste au volant d'une Porsche 911 GT3 Cup]
VIDEO

23 ans sur les circuits !

Mark Webber, c'est 23 années sur les circuits dont douze en F1 au sein des écuries Minardi, Jaguar, Williams et Red Bull. Depuis 2014, le pilote participait au WEC avec l'écurie Porsche. Et cette nouvelle aventure en WEC a été couronnée de succès avec l'obtention du titre mondial en 2015 avec ses coéquipiers Timo Bernhard et Brendon Hartley.

A la fin de la saison, Webber deviendra ambassadeur de Porsche ainsi que consultant télé. En octobre, il n'avait pas expliqué son choix, se contentant d'évoquer un futur manque : « La vitesse, les sensations et la compétition vont me manquer, mais je veux partir sur une bonne note, et j'ai hâte de prendre mes nouvelles fonctions. Ce sera étrange pour moi de disputer ma dernière course à Bahreïn, mais pour le moment je pense surtout à prendre du plaisir au volant lors de ces dernières épreuves. »

Traumatisé par son accident de 2014

Mais depuis cette première déclaration, le pilote australien a expliqué les vrais raisons de son choix. En novembre 2014, lors des Six Heures de São Paulo, Mark Webber avait été victime d'un violent accident. Cet épisode l'a marqué ainsi que sa famille et il voulait à tout prix éviter de revivre un tel moment : « L'accident du Brésil en 2014 a été horrible pour ma femme Ann. C'était très dur pour elle. J'ai été très chanceux au Brésil car l'impact était énorme. Je n'ai jamais mis autant de temps pour récupérer après un tel accident. »

Mark Webber estime que l'accident de son coéquipier Brendan Hartley aux Six Heures de Silverstone, cette année, a eu une influence sur son choix : « Quand vous voyez ce qui est arrivé à Brendan à Silverstone… Cela fait partie de la course et ça le sera toujours. Mais en réalité, lors de mes dernières courses, je me suis demandé pourquoi j'étais dans la voiture. Et quand vous vous posez cette question, il est temps d'arrêter. »

Une carrière marquée par de nombreux accidents

La décision de Mark Webber se comprend aisément. Les accidents font partie des sports mécaniques comme il le dit lui-même et on peut considérer que l'Australien est un miraculé.

Lors des 24 heures du Mans 1999, sa Mercedes CLR s'était envolée deux fois à la fin de la ligne droite des Hunaudières : le jeudi lors des essais puis le samedi lors du warm-up.

En Formule 1, Mark Webber avait également connu deux gros accidents : au Grand Prix du Brésil en 2003 (le même tracé que lors de son accident du WEC en 2014) puis au Grand Prix d'Europe de Valence en 2010. Le pilote australien avait percuté Heikki Kovalainen et sa Red Bull avait effectué un tonneau avant de finir dans les pneus !

[F1 : Mark Webber en toute intimité]