Dans l'actualité récente

WEC : Peugeot et BMW, les constructeurs tant désirés...

Voir le site Automoto

Peugeot 908
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-12-08T17:41:56.251Z, mis à jour 2016-12-08T17:42:04.861Z

Depuis l’annonce du retrait d’Audi, tous les acteurs de la discipline souhaitent l’arrivée d’un nouveau constructeur. Peugeot et BMW sont les plus cités, mais…

Vers un retour de Peugeot ou BMW aux 24 Heures du Mans ? Pas si vite... 


L’incroyable rivalité imposée par Peugeot à Audi en 2008 et 2009 est encore dans toutes les mémoires des amateurs du Championnat du monde d’Endurance et des 24 Heures du Mans. Ceux-ci ont d’ailleurs mal vécu le retrait de la firmeallemande, annoncé il y a quelques semaines. Le départ de la marque aux anneaux a considérablement affaibli l’intérêt sportif du Mondial, puisque Porsche et Toyota sont désormais les deux seuls constructeurs officiellement engagés en catégorie LMP1.


Problème de vision pour l’un…

Du coup, plusieurs rumeurs ont évoqué un possible retour de Peugeot ou BMW. Le comeback de la firme à l’hélice en catégorie reine n’a rien de crédible : le directeur de la section Motorsport, Jens Marquardt, n’a cessé de balayer ces bruits de couloir. La tournure hybride prise par la compétition LMP1 ne colle pas à l’orientation choisie par le board allemand, qui se contentera largement d’une participation à la catégorie GtePro à partir de 2018.


Et de budget pour l’autre

Pour Peugeot, la situation est bien différente. Les dirigeants de la marque au Lion veulent retrouver la fibre sportive d’antan, et le retrait d’Audi a ouvert un boulevard. Problème, le budget réclamé par un tel engagement est beaucoup trop important pour les caisses sochaliennes. Selon une source interne au paddock, le constructeur ne souhaiterait pas investir plus de 90 millions d’euros, alors qu’une entrée au Championnat en nécessiterait 60 de plus, voire le double pour réellement ferrailler avec les deux autres mastodontes encore engagés…