WRC 2014 : présentation du Rallye du Monte-Carlo

Voir le site Automoto

WRC 2014 - Volkswagen Polo
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-01-12T15:32:00.000Z, mis à jour 2014-01-12T15:46:56.000Z

Dans moins d'une semaine se tiendra le rallye du Monte-Carlo, 1e épreuve du calendrier WRC 2014 qui en compte 13. Le moment venu pour chaque constructeur de dévoiler équipages et dernière monture; parmi eux un petit nouveau : Hyundai, qui fera rouler Dani Sordo et Thierry Neuville, vice-Champion du Monde l'an passé, au volant de i20.

Volkswagen, Citröen, Ford... et Hyundai : les constructeurs engagés en WRC sont fin prêts pour cette saison 2014 qui débutera ce jeudi avec une épreuve assez exigeante, le Rallye du Monte-Carlo.

Un rendez-vous devenu incontournable
J-4 ! Le Rallye du Monte-Carlo, qui donne depuis deux ans le coup d'envoi de la saison WRC, approche à grands pas. Une épreuve qui compte cette année 71 engagés ; la dernière édition ayant été remportée par un certain Sébastien Loeb après annulation des deux dernières spéciales Le Moulinet - La Bollene Vésubie 3 et Lantosque - Lucéram 2. En cause : une chaussée rendue particulièrement glissante par la pluie mais surtout un manque évident de visibilité. L'Alsacien s'y trouvait malgré tout un peu comme dans son jardin, peut-être en raison de son copilote monégasque Daniel Elena : sept victoires en huit participations depuis 2003. Mais cette année le voilà parti en WTCC, alors qui pour lui succéder ?

Pas de relâchement chez Volkswagen
Volkswagen alignera trois Polo : une pour Jari-Matti Latvala, une pour Andreas Mikkelsen et une dernière pour le Champion du Monde 2013 Sébastien Ogier, qui avait déjà remporté cette épreuve en 2009, du temps où elle était inscrite au calendrier IRC. Et l'hiver n'a pas été de tout repos pour la marque Allemande puisque sa voiture a fait l'objet de quelques améliorations au niveau de l'électronique et du moteur, déjà fiable (aucune casse à déplorer l'an passé) « En matière de développement technique, impossible de se relâcher, ne serait-ce qu'une seule seconde. Malgré tous nos succès en 2013, nous ne nous sommes pas reposés sur nos lauriers,» confiait Jost Capito, directeur de Volkswagen Motorsport.

Arrivée d'un nouveau constructeur
Mais cette année est surtout marquée par l'arrivée de Hyundai, alignant quant à elle deux i20 destinées à Dani Sordo et Thierry Neuville, le vice-Champion du Monde 2013, qui certes reste sur deux abandons sur cette manche mais qui s'est véritablement révélé ces derniers mois. Pour le constructeur coréen, ce Rallye du Monte-Carlo permettra de déterminer si sa voiture est au niveau de ses concurrentes mais pas question de brûler les étapes, surtout sur une épreuve aussi exigeante : il s'agira avant toute chose rallier l'arrivée : « Ce rallye a été la première échéance majeure de notre programme de développement et nous voici désormais prêts à disputer cette course. Certes, le Monte-Carlo est un rallye complexe et imprévisible mais c'est formidable de débuter dans une épreuve de cette envergure, déclarait Michel Nandan, patron du Hyundai Shell WRT. Nous n'avons pas fixé d'objectif de résultat. Notre priorité est de finir la course avec nos deux voitures afin d'apprendre le plus possible et de nous servir de ces enseignements pour nous améliorer en vue des épreuves suivantes. »

A noter que Citroën alignera deux DS3 pour Kris Meeke et Mads Ostberg, qui disputera son premier rallye pour la marque aux chevrons. Ford sera représenté via Mikko Hirvonen, Robert Kubica et Bryan Bouffier (M-Sport).