WRC 2017 : Le Rallye de Monte-Carlo endeuillé par la mort d'un spectateur

Voir le site Automoto

Hayden Paddon (Hyundai)
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2017-01-20T09:22:18.820Z, mis à jour 2017-01-20T10:07:26.838Z

La première épreuve du Championnat du monde des Rallyes a été endeuillée, ce jeudi 19 janvier 2017, par le décès d’un spectateur percuté par la Hyundai i20 WRC n°4 de Hayden Paddon.

La 85<sup>ème</sup> cuvée de l’épreuve monégasque a débuté avec un tragique accident qui a entraîné le décès d’un spectateur.


Jeudi soir, la première spéciale du Rallye de Monte-Carlo n’a pas été jusqu’à son terme. Elle a été annulée dès le troisième passage, au moment où Hayden Paddon a perdu le contrôle de sa Hyundai. Sortie de route, le bolide du pilote Néo-zélandais a violemment percuté un spectateur espagnol. Âgé de 50 ans, il a été héliporté vers l’hôpital Pasteur de Nice dans un état très grave. En arrêt cardio-respiratoire, il n’a pu être réanimé par les équipes médicales.

Le spectateur prenait des photos

L’accident est survenu aux alentours de 20h30, lors de la spéciale reliant Entrevaux et Ubraye, à environ 3 km de l’arrivée. La Hyundai i20 de Paddon a vraisemblablement glissé sur une plaque de verglas, dans une courbe. C’est l’arrière du véhicule qui a ensuite frappé le spectateur qui prenait des photos dans une zone dangereuse et non aménagée pour le public. Le pilote, ainsi que son copilote John Kennard, sortis indemnes après le crash, ont immédiatement réagi sur les réseaux sociaux.


Paddon : "Je suis très attristé"

« Je suis très attristé par cet accident et mes pensées vont à la famille et aux proches des victimes. C’est difficile d’en dire plus pour l’instant, nous sommes encore en état de choc. Je suis désolé pour la famille, les fans et notre sport » a écrit le Néo-Zélandais sur son compte Twitter. La deuxième spéciale, prévue dans la soirée, a bien eu lieu, et Thierry Neuville, l’autre pilote Hyundai, était en tête du général, 7,8 secondes devant Sébastien Ogier (Ford).