WRC - Italie : Mikko Hirvonen remporte le rallye de Sardaigne

Voir le site Automoto

WRC Hirvonen Rallye Italie 2012 Citroen DS3 2
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2012-10-21T10:28:00.000Z, mis à jour 2012-10-21T10:31:33.000Z

Leader depuis vendredi matin, Mikko Hirvonen remporte ce rallye d'Italie disputé en Sardaigne. Il devance les deux M-Sport, Evgueni Novikov et Ott Tanak. Sebastien Ogier termine cinquième.

Après l'abandon de Sebastien Loeb vendredi matin, Mikko Hirvonen a pris le relai en tête de ce rallye d'Italie et n'a plus lâché le leadership jusque ce dimanche. Evgueni Novikov et Ott Tanak complète le podium, Sebastien Ogier termine 5ème.

Loeb abandonne lors de la Spéciale 3
Alors qu'il dominait la course, une seconde devant Mikko Hirvonen après deux spéciales, Sebastien Loeb a été contraint à l'abandon vendredi matin, laissant le Finlandais prendre seul la tête de ce rallye. Il ne la lâchera pas jusque la dernière spéciale disputée dimanche matin.


Hirvonen dans un fauteuil
Toujours en tête vendredi soir après huit spéciales, Hirvonen creuse l'écart sur ses poursuivants. Et après trois journées de course, Hirvonen voit la victoire de près, puisqu'il possède encore plus d'une minute d'avance sur son plus proche poursuivant, l'Ukrainien Evgueni Novikov. Sur la journée de samedi, l'intérêt était reporté aux places d'honneur, notamment la 4è et 5è places que se sont disputées Mads Ostberg, Sebastien Ogier et Chris Atkinson.


Ostberg enchaine, coup de moins bien pour Ogier
Dans cette bataille derrière le trio de tête, c'est Mads Ostberg qui prend la confiance petit à petit, remportant quatre des six courses du samedi, en plus de la première disputée dimanche matin, pour monter à la quatrième place. Sebastien Ogier a lui connu des bas durant cette journée de samedi, mais les deux dernières spéciales lui ont permis de retrouver un peu de ses couleurs, reprenant la 5ème place à Atkinson. Il terminera ce rallye à cette place, à 4min27 du leader.

Avec cette victoire, Mikko Hirvonen s'assure la seconde place du classement des pilotes, derrière l'indétronable mais bientôt plus présent Sebastien Loeb.