Rallye de Monte-Carlo 2016 : Kris Meeke remporte le shakedown devant Sébastien Ogier

Voir le site Automoto

Kris Meeke (Citroën DS3) Rallye de Monte-Carlo 2016
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-01-21T08:54:21.656Z, mis à jour 2016-01-21T11:58:41.919Z

Kris Meeke au volant de sa Citroën a remporté, mercredi 20 janvier 2016, le shakedown du Rallye Monte-Carlo, sur un parcours de 3,35km à côté de Gap.

Sébastien Ogier est de retour avec 32 victoires en WRC et trois titres mondiaux, il compte bien augmenter la liste de ses trophées.

WRC : Rétrospective de l'année 2015 de Citroën Racing


Kirs Meeke a son meilleur

Le Britannique et sa DS 3 WRC ont devancé le triple champion du monde en titre, Sébastien Ogier, a de deux dixièmes, avec un chrono de 2 minutes 07 secondes et 2 dixièmes. Meeke a expliqué que sa position était un avantage, il est partie dans les premiers pour ce shakedown. Après sa performance le britannique s’est confié au site WRC: « J’ai un bon feeling, c’est le plus important. Beaucoup trop de temps s’est passé depuis le Rallye de Grande-Bretagne et c’est super de retrouver la voiture et le chronomètre, de mettre le casque et avoir un vrai shakedown. C’est excellent pour la confiance, un élément essentiel de ce rallye. » 

Une belle course malgré des conditions climatique tumultueuse : « La boue a ensuite recouvert la route qui était de plus en plus lente. Même si la spéciale n’est pas très représentative, je suis satisfait car mon deuxième passage était également rapide malgré la boue. »


 « On dirait que ça te gêne de rouler dans la boue »

La boue était le plus gros défi lors du shakedown, les passages successifs des pilotes a déplacé peu à peu la neige ce qui a rendu la route humide, glissant et donc, plus difficile pour Ogier et consort. Mads Østberg (Ford Fiesta RS) explique : « Les conditions étaient difficiles, c’était déjà boueux et piégeux. Il était important de faire quelques passages pour s’habituer à la voiture. » De son coté, Jari-Matti Latvala annonce : « En étant aussi loin dans l’ordre de départ, nous n’avions aucune chance. Cela dit, je ne pense que nous retrouverons des conditions aussi extrêmes durant l’épreuve. »

Aujourd’hui la boue risque d’être encore une fois présente. Le rallye débute jeudi 21 janvier 2016 avec deux spéciales, pour un total de 41,63km.

Insolite : Sébastien Ogier fait le taxi à Monaco avec sa Volkswagen Polo WRC