WRC : Mads Ostberg, la surprise de 2013?

Voir le site Automoto

WRC Rallye Suède 2013 - Ostberg Qatar M-Sport Ford
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-02-16T13:51:00.000Z, mis à jour 2013-02-16T23:36:50.000Z

Troisième au rallye de Suède derrière les incontournables Loeb et Ogier, le Norvégien Mads Ostberg s'affirme au sein de l'élite des pilotes de rallye. Avec les pilotes Citroën, il se pose en concurrent naturel à Sébastien Ogier pour le titre de champion du monde.

Après deux rallyes disputés, Mads Ostberg s'avance comme la possible bonne surprise de 2013.


Portugal 2011, premier succès

Pas sûr que Mads Ostberg ait savouré à sa juste valeur la victoire acquise la saison dernière au rallye du Portugal. C'est par la grâce d'un embrayage non conforme sur la DS3 d'Hirvonen que le Norvégien était passé de l'ombre à la lumière en inscrivant pour la première fois son nom au palmarès de la WRC. La saison précédente, au Rallye, de Suède, il n'était déjà pas passé loin de la victoire (2e). Un nouveau statut qui, à 26 ans, peut faire de lui un des prétendants majeurs au titre de champion du monde des pilotes cette saison. Ses deux premières sorties en 2013 à Monte-Carlo (6e) et en Suède (3e) ne disent pas autre chose.


Une menace pour Ogier ?

Fort d'une saison 2012 réussie qui l'a vu accrocher une méritoire quatrième place au championnat - son meilleur résultat depuis ses débuts en WRC en 2006 (6e en 2011) - il escompte bien, au volant de sa M-Sport, passer du satut de pilote en devenir à celui de pilote avec qui il faut compter. Ne disait-il pas à la fin de la saison dernière, et alors même que Citroën venait de lui signifier une fin de non-recevoir pour 2013, avoir toute confiance en ses qualités ? « Je pense avoir fait une bonne saison et j'ai le sentiment d'avoir fait mes preuves cette année. Je me sens prêt à me battre pour la victoire l'année prochaine. »


Un rallye de Suède prometteur

En Suède, le week-end passé, là où l'on attendait plutôt Mikko Hirvonen (Citroën DS3) ou Jari-Matti Latvala (VW Polo) pour porter haut les couleurs nordiques, c'est lui sur sa Ford Fiesta qui a signé la meilleure performance, avec une 3e place, à 1'24"5 du vainqueur. Le Norvégien est le seul à avoir presque tenu le rythme du duo français, remportant au passage deux spéciales. Une 3e place qui lui permet de se positionner en premier outsider en championnat. (3e , enfin 2e si l'on ne compte pas Loeb). Mais avec 22 points de retard sur Ogier tout de même.


Alors que beaucoup de questions se posaient, notamment liéees à la nouvelle structure britannique, certes renforcée par l'arrivée du Qatar comme sponsor, mais affaiblie par la perte du soutien d'usine de Ford, Ostberg a déjà livré ses premières réponses.