Dans l'actualité récente

WRC - Monte-Carlo 2013 : la Citroën DS3 est prête

Voir le site Automoto

Citroën DS3 WRC 2013
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-01-13T08:42:00.000Z, mis à jour 2013-01-13T13:27:38.000Z

Le Championnat du Mondes des Rallyes version 2013 débutera la semaine prochaine. Sans surprise, la marque Citroën a des ambitions très affirmées.

La semaine prochaine, le Championnat du Monde des Rallyes reprend ses droits avec une première étape à Monte-Carlo. La Citroën DS3 WRC est prête, dans le sillage de Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen.
Loeb, la septième rayonnante ?
Cette année, Sébastien Loeb disputera entre trois et cinq courses, dont les deux premières de la saison 2013. En compagnie de Daniel Elena, le nonuple Champion du Monde compte bien remporter l'épreuve monégasque pour la septième fois, dix ans après son premier succès. « Dans la mesure où nous avons gagné six fois lors de nos sept dernières participations, il est difficile d'envisager un autre résultat que la première place ! » estime l'Alsacien, qui se rendra également en Suède en février.
Hirvonen, le titre en vue
Même si Sébastien Loeb ne visera pas le titre cette année, les ambitions de Citroën ne seront pas revues à la baisse. La marque compte donc énormément sur les finlandais Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen, vainqueurs du Rallye Monte-Carlo en 2010. « L'équipe veut conserver les deux titres mondiaux et elle compte sur moi pour le titre Pilotes. Je me sens prêt pour cette responsabilité, en fait je ne me suis jamais senti aussi motivé à la veille d'une saison » indique le quadruple vice-Champion du Monde.
Le choix des pneus sera primordial
Le Rallye Monte-Carlo c'est 465 km chronométrés et, aussi mais surtout, 465 km à fouler sous une météo pour le moment imprévisible. D'ailleurs, le verglas et la neige devraient poser problème aux pilotes, en compliquant leur choix de pneumatiques. « Il faut faire les bons - ou les moins mauvais - choix de pneumatiques, attaquer au moment opportun, ou savoir ‘en lâcher' dans certaines portions. » explique Mikko Hirvonen, très confiant vis-à-vis de la Citroën DS3 WRC .

Loeb et Hirvonen partent favoris à Monaco. De son côté, Dani Sordo, lui aussi au volant d'une Citroën DS3 WRC, fait figure de challenger. Pour preuve, il a fini deuxième en 2007 et 2012.