WRC - Monte-Carlo 2013 : Loeb et Ogier tout en maîtrise

Voir le site Automoto

Volkswagen Polo Ogier WRC 2013 Monte Carlo
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-01-19T16:42:00.000Z, mis à jour 2013-01-19T21:10:38.000Z

Dans des conditions difficiles, Sébastien Loeb (1er après 15 spéciales) et Sébastien Ogier (2e) ont surtout évité de partir à la faute. Bouffier (Citroën DS3) a remporté l'ES14, Sordo (Citroën DS3) l'ES15.

Loeb (Citroën DS3) et Ogier (VW Polo) ont assuré, Novikov (Ford Fiesta) et Latvala (VW Polo) sont partis à la faute.


Ogier maintient la pression sur Loeb

3,5 secondes par-ci, 8 secondes par-là, Sébastien Ogier, au volant de sa Polo Volkswagen, passe pour l'instant son samedi a grignoter le retard qu'il compte sur son compatriote Sébastien Loeb. Une vaine remontée pour le Gapençais toujours à 1'35''9 du nonuple champion du monde à trois spéciales de la fin de cette édition 2013 du rallye de Monte-Carlo. Pas sûr d'ailleurs qu'Ogier ait fait le maximum pour aller chercher l'Alsacien. Les temps scratchs de Bryan Bouffier dans l'ES14 (première victoire en WRC) et de Dani Sordo dans l'ES15 confirmaient cette impression.


Latvala et Novikov à la faute dans l'ES14

La première spéciale de la quatrième et dernière étape du Monte-Carlo avait fait des dégâts ce samedi. Sur une route très piégeuse, « inconduisible » dixit Loeb, deux pilotes sont partis à la faute, Evgeny Novikov (Ford Fiesta) et Jari-Matti Latvala (VW Polo). Le premier a tapé fort contre un mur et a perdu une roue, le second est lui sorti de la route. Une grosse déception pour le pilote russe, révélation du rallye et troisième du classement après les treize premières spéciales.


Ogier : "Vraiment l'enfer"

Dans ces conditions, Loeb (4e des S14 et ES15) et Ogier (3e des ES14 et ES15) étaient bien contents d'être restés sur la route. « Celle spéciale était plus facile. La précédente, c'était vraiment l'enfer », a reconnu le pilote de la Polo. « Dans la spéciale précédente, il y avait un mélange de neige et d'eau : j'avais de l'aquaplaning tout le temps, confirmait le pilote Citroen. Celle-là était mieux. Mais si on sortait de la trajectoire, c'était fichu. »


Derrière les deux pilotes tricolores au classement, Dani Sordo (Citroën), profitant des abandons de Novikov et Latvala, devrait s'emparer de la troisième place du podium