WRC - Monte-Carlo : Loeb remporte sa 77e victoire

Voir le site Automoto

Sébastien Loeb Citroën DS3 Monte Carlo WRC 2013
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-01-19T21:11:00.000Z, mis à jour 2013-01-20T13:36:47.000Z

Sébastien Loeb (Citroën) a remporté le premier rallye de la saison, samedi, devant Sébastien Ogier (VW) et Dani Sordo (Citroën). Les deux dernières spéciales ont été annulées.

Sébastien Loeb, semi-retraité du circuit WRC, a fait main basse sur la première manche disputée à Monte-Carlo.


Loeb donne (encore) la leçon
L'Alsacien, qui disputera encore trois rallyes cette année (Suède, Argentine et France-Alsace), ne sera pas champion du monde pour une dixième fois, mais il a démontré sur les routes du Monte-Carlo qu'il était toujours le plus rapide, s'y offrant un septième succès. Tout ne fût pourtant pas simple pour le pilote tricolore. On lui promettait un boulevard et au bout une 77e victoire en WRC. Le chemin fût tout sauf un long fleuve tranquille pour l'Alsacien rescapé d'une quatrième étape dévastatrice ce samedi. Ou plus précisément d'un Turini impitoyable en ouverture de la journée. A tel point que les organisateurs de l'épreuve ont préféré écourté l'étape en supprimant les deux dernières spéciales programmées tard dans la nuit pour éviter plus de dégâts.


Ogier prend rendez-vous
Après avoir pris l'avantage dès la première étape, mercredi, Loeb n'a plus jamais lâché la première place, accroissant son avance au fil des spéciales. Il termine le rallye avec huit temps scratch sur seize, ne laissant que quelques miettes à ses rivaux, et relègue son principal adversaire, Sébastien Ogier (VW Polo), à 1'39"9. Le Gapençais, même s'il avait certainement rêvé de prendre le meilleur sur son ancien coéquipier chez Citroën, est l'autre grand gagnant de cette édition 2013. Au volant d'une Polo qu'il étrennait, le Français termine à une belle et prometteuse deuxième place.


Bouffier, la bonne surprise
Derrière, les autres candidats au titre se sont contentés des miettes. Mikko Hirvonen (Citroën DS3), assez peu à l'aise sur les routes alpines, a pris la quatrième place, derrière Dani Sordo (Citroën DS3, +3'49"), à 5'26"3 de son coéquipier. Quant à Jari-Matti Latvala, son abandon dans l'ES14 risque déjà de lui coûter cher au classement du championnat. Profitant de la casse du jour et d'un scratch prometteur dans l'ES14, Bryan Bouffier (Citroën DS3) en a, lui, profité pour réaliser le meilleur résultat de sa carrière en WRC avec une cinquième place.


Prochaine étape du circuit RC, le Rallye de Suède du 7 au 10 février. Un rallye auquel prendra part Sébastien Loeb au grand dam de ses adversaires.