Dans l'actualité récente

WRC : Ogier en tête d'affiche du Rallye de Monte-Carlo 2014

Voir le site Automoto

Sébastien Ogier teste sa Volkswagen Polo R WRC pour le Monte-Carlo
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2013-12-24T14:38:00.000Z, mis à jour 2013-12-24T15:02:01.000Z

Le grand départ de la saison du championnat du monde des rallyes aura lieu le jeudi 16 janvier à Monte-Carlo. Au total, 71 équipages engagés pour ce rallye historique dont un nouveau constructeur, Hyundai. En l'absence du sportif préféré des français, Sébastien Loeb, Sébastien Ogier sera donc la tête d'affiche du rallye.

Un tracé en parti modifié
Grande nouveauté pour ce Monte-Carlo 2014, pas de grand départ à Valence mais un parc d’assistance déplacé à Gap, la ville natale de Sébastien Ogier. Si la présentation aura lieu le mardi devant le Casino de Monte-Carlo, le grand départ sera donné jeudi avec six spéciales dans les Hautes-Alpes au programme. Le vendredi, cinq spéciales prévues avec des passages clés du Monte-Carlo : le Col d’Espreaux, le Col de Fontbelle et une spéciale de nuit avec un passage au Col du Défend. Quatre spéciales le samedi 18 avec le traditionnel passage à La Bollène Vésubie.

La grande nouveauté : Hyundai
Au niveau des engagés, le tenant du titre Sébastien Loeb ne sera pas au départ de cette 82e édition du Monte-Carlo. Le tout récent champion du monde des rallyes 2013, Sébastien Ogier sera bien présent au volant de sa Volkswagen Polo R WRC. Cette nouvelle saison des rallyes marque le retour du constructeur sud-coréen Hyundai dans la catégorie, dix ans après son départ. Ils ont réussi à débaucher le jeune espoir belge Thierry Neuville et l'espagnol Dani Sordo. Pour Citroën, c’est l’heure du renouveau. Mikko Hirvonen n’a pas été reconduit, Sordo et Kubica sont partis. Désormais, place au britannique Kris Meeke, champion 2009 de l’IRC mais qui n’a jamais disputé une saison complète en WRC et à Mads Østberg.

Deux anciens vainqueurs engagés
Après deux ans sans participer au Monte-Carlo, François Delecour est de retour. 29 ans après sa première participation, le pilote français de 51 ans vise un top 5 avec sa Ford Fiesta RS préparée par M-Sport. « Sébastien Loeb n’est plus là ! S’il reste en dehors de l’équation, c’est déjà une place de gagnée. En restant réaliste, je vais dire que je vise la cinquième place, sachant que c’est un sacré défi. Quoi qu’il arrive, je vais vraiment en profiter. J’aime ce rallye et je suis déjà impatient de conduire là-bas déjà, » a déclaré le français, vainqueur du rallye en 1994.

Un autre ancien vainqueur est également présent au volant d’une Ford, il s’agit de Bryan Bouffier. Le pilote français, âgé de 35 ans, l’a remporté en 2011 alors que le rallye n’était plus au calendrier du WRC.