Dans l'actualité récente

WRC - Rallye d'Argentine : Ogier face à Loeb jeudi soir

Voir le site Automoto

WRC Rallye Argentine 2013 Ogier Volkswagen
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-05-03T08:36:00.000Z, mis à jour 2013-05-03T09:10:38.000Z

Longue furent les spéciales et nombreux les changements de positions et abandons. Seule constante, la domination de Sébastien Ogier (Volkswagen) sur ses rivaux, Loeb et Hirvonen (Citroën) pointant à 16 et 18 secondes.

Ogier reste leader après la spéciale 5 du Rallye WRC d'Argentine, Loeb accuse un retard de 16,3 secondes au général.

Résumé
Jeudi matin, Ogier était certes en tête du rallye argentin, mais son avance était très fragile après 3 spéciales, soit plus d'une heure chronométrée. Seulement 3,6 secondes séparait le pilote Volkswagen de son poursuivant, Mikko Hirvonen portant les couleurs de Citroën devant son coéquipier Loeb, troisième à 6 secondes.


Derrière, Latvala et Ostberg tenaient encore le coup à respectivement 23 et 33 secondes d'écart, mais les autres - Mikkelsen, Novikov, Neuville - affichaient déjà une minute ou plus d'écart. Et une victime était à déplorer, Dani Sordo tapant fort avec sa DS3 et perdant 7 minutes ainsi que tout espoir de victoire.


Spéciale 4 : Santa Catalina - La Pampa 2 (27,09 km)
Ogier continue son chemin sans encombres, récupérant le temps scratch face à Latvala (+4 s) et Loeb (+6,5 s). Le nonuple champion du monde profite d'une petite faiblesse du Finlandais Hirvonen (+12,4 s) pour prendre la seconde place du général à 12,5 secondes d'Ogier. Seul autre prétendant à une victoire, Latvala est à portée des trois leaders sur la Polo WRC à 27,5 secondes.


Après Sordo, c'est au tour d'Ostberg d'être recalé, après la casse de la colonne de direction. Il était cinquième du classement. Le Brésilien Daniel Oliveira, pour son premier rallye WRC, a été contraint à l'abandon en arrachant une roue dès le premier virage... Mikkelsen, Novikov et Neuville sont à 1'30 de retard au général, Pozzo, Prokop et Kosciuszko étant déjà à plus de 4 minutes. Sordo, qui avait abîmé sa Citroën en matinée, revient au 13è rang malgré d'autres soucis d'adhérence et une pénalité de 50 secondes pour un retard au pointage.


Spéciale 5 : Ascochinga - Agua de Oro 2 (51,88 km)
Quatrième temps scratch pour Ogier se révélant quasi imbattable. Encore quelques secondes de grignotées sur les Citroën, Loeb termine cette journée de jeudi à 16,3 s de retard sur son compatriote, Hirvonen tenant à 18,1 secondes mais frustré sur le mauvais choix de pneus (durs) et de la buée causée par le brouillard. Quant à Latvala, l'écart se creuse à plus de 40 secondes à cause d'un frein à main défectueux.


Les trois hommes suivants ne forment plus de peloton, Mikkelsen perd plus de 30 secondes (1'55 au total) et se voit doublé par Novikov à 1'37 au cinquième rang, Neuville pointant à plus de 2 minutes. Martin Prokop, 8è sur Ford, affiche +6'41 après avoir cédé 2 minutes 30 lors d'un tonneau à basse vitesse.


Gabriel Pozzo, le local de l'épreuve sur Ford Fiesta RS WRC, a rallié l'arrivée avec plus de six minutes de retard, sa direction assisté l'ayant lâché. 8ème avant l'incident, il retombe au 9ème rang "seulement", car son poursuivant, le Polonais Kosciuszko, a arraché une roue sur sa MINI.

Le nouvel entrant dans le Top 10 est... Dani Sordo, rescapé mais lâchant encore 1 minute et 23 secondes soit +10'32 au général.


WRC Rallye Argentine 2013 SS5
Mikko Hirvonen (Citroën DS3) lors du Rallye d'Argentine 2013
WRC Rallye Argentine 2013 Hirvonen Citroën