WRC - Rallye d'Argentine : Ogier face à Loeb jeudi soir

WRC - Rallye d'Argentine : Ogier face à Loeb jeudi soir
Longue furent les spéciales et nombreux les changements de positions et abandons. Seule constante, la domination de Sébastien Ogier (Volkswagen) sur ses rivaux, Loeb et Hirvonen (Citroën) pointant à 16 et 18 secondes.

Ogier reste leader après la spéciale 5 du Rallye WRC d'Argentine, Loeb accuse un retard de 16,3 secondes au général.

Résumé
Jeudi matin, Ogier était certes en tête du rallye argentin, mais son avance était très fragile après 3 spéciales, soit plus d'une heure chronométrée. Seulement 3,6 secondes séparait le pilote Volkswagen de son poursuivant, Mikko Hirvonen portant les couleurs de Citroën devant son coéquipier Loeb, troisième à 6 secondes.


Derrière, Latvala et Ostberg tenaient encore le coup à respectivement 23 et 33 secondes d'écart, mais les autres - Mikkelsen, Novikov, Neuville - affichaient déjà une minute ou plus d'écart. Et une victime était à déplorer, Dani Sordo tapant fort avec sa DS3 et perdant 7 minutes ainsi que tout espoir de victoire.


Spéciale 4 : Santa Catalina - La Pampa 2 (27,09 km)
Ogier continue son chemin sans encombres, récupérant le temps scratch face à Latvala (+4 s) et Loeb (+6,5 s). Le nonuple champion du monde profite d'une petite faiblesse du Finlandais Hirvonen (+12,4 s) pour prendre la seconde place du général à 12,5 secondes d'Ogier. Seul autre prétendant à une victoire, Latvala est à portée des trois leaders sur la Polo WRC à 27,5 secondes.


Après Sordo, c'est au tour d'Ostberg d'être recalé, après la casse de la colonne de direction. Il était cinquième du classement. Le Brésilien Daniel Oliveira, pour son premier rallye WRC, a été contraint à l'abandon en arrachant une roue dès le premier virage... Mikkelsen, Novikov et Neuville sont à 1'30 de retard au général, Pozzo, Prokop et Kosciuszko étant déjà à plus de 4 minutes. Sordo, qui avait abîmé sa Citroën en matinée, revient au 13è rang malgré d'autres soucis d'adhérence et une pénalité de 50 secondes pour un retard au pointage.


Spéciale 5 : Ascochinga - Agua de Oro 2 (51,88 km)
Quatrième temps scratch pour Ogier se révélant quasi imbattable. Encore quelques secondes de grignotées sur les Citroën, Loeb termine cette journée de jeudi à 16,3 s de retard sur son compatriote, Hirvonen tenant à 18,1 secondes mais frustré sur le mauvais choix de pneus (durs) et de la buée causée par le brouillard. Quant à Latvala, l'écart se creuse à plus de 40 secondes à cause d'un frein à main défectueux.


Les trois hommes suivants ne forment plus de peloton, Mikkelsen perd plus de 30 secondes (1'55 au total) et se voit doublé par Novikov à 1'37 au cinquième rang, Neuville pointant à plus de 2 minutes. Martin Prokop, 8è sur Ford, affiche +6'41 après avoir cédé 2 minutes 30 lors d'un tonneau à basse vitesse.


Gabriel Pozzo, le local de l'épreuve sur Ford Fiesta RS WRC, a rallié l'arrivée avec plus de six minutes de retard, sa direction assisté l'ayant lâché. 8ème avant l'incident, il retombe au 9ème rang "seulement", car son poursuivant, le Polonais Kosciuszko, a arraché une roue sur sa MINI.

Le nouvel entrant dans le Top 10 est... Dani Sordo, rescapé mais lâchant encore 1 minute et 23 secondes soit +10'32 au général.



News associées