WRC - Rallye d'Australie 2013 : Ogier aurait aimé célébrer son titre en Australie

Voir le site Automoto

WRC Australie 2013 victoire de Sébastien Ogier
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-09-15T17:36:00.000Z, mis à jour 2013-09-15T18:25:30.000Z

Sébastien Ogier aurait pu être sacré Champion du Monde des rallyes ce matin, sans cette crevaison de Mikko Hirvonen qui a permis à son rival Thierry Neuville de récupérer la 2e place. Passé les quelques regrets, le Français du team Volkswagen repart d'Australie avec le sentiment du devoir accompli.

Même si le titre n'est pas encore acquis, Sébastien Ogier a quand même célébré cette victoire : il sait qu'il a fait tout ce qu'il fallait en allant s'imposer au Rallye d'Australie.

Un sans faute d'Ogier

Sébastien Ogier a remporté ce matin le Rallye d'Australie en ayant dominé 19 des 22 spéciales et pourtant... ça n'a pas été suffisant pour décrocher le titre. Thierry Neuville, qui occupait encore la 3e position du général à la veille de cette ultime journée, a en effet profité de la crevaison de Mikko Hirvonen dans la Powerstage, pour lui piquer sa place de dauphin. Avec ses 75 points de retard au classement pilotes, le Belge était le seul à pouvoir empêcher le Français d'être titré dès ce dimanche. Ce rallye d'Argentine laissera forcément quelques regrets dans le clan Volkswagen même si le pilote tricolore a conscience d'avoir tout donné de son côté : « Nous aurions aimé bien sûr célébrer le titre de Champion du Monde ici, en Australie. Mais tout ne s'est pas déroulé comme prévu et ça n'est d'ailleurs pas de notre faute. Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir et nous en sommes heureux. C'est un bon résultat qui nous rapproche en plus du titre constructeurs, » a déclaré le Gapençais, qui affichait quand même à l'arrivée. En effet pas question de se laisser abattre.


Partie remise en France

Pour un petit point, Sébastien Ogier devra donc attendre le prochain rallye en France, comme un symbole pour l'héritier de Sébastien Loeb. Ce dernier sera d'ailleurs présent, à titre exceptionnel comme à Monte-Carlo et en Argentine avant de partir définitivement vers le WTCC. Des tricolores, qui auront forcément à cœur de briller devant leur public.

Rendez-vous donc le premier week-end d'Octobre pour le Rallye de France-Alsace.