WRC - Rallye d'Australie 2014 : le titre pour Volkswagen dès ce week-end ?

Voir le site Automoto

Volkswagen espère renouer avec le succès lors du rallye d'Australie 2014.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-09-11T10:03:00.000Z, mis à jour 2014-09-11T19:04:57.000Z

A quatre manches de la fin du championnat du monde WRC 2014, l'équipe Volkswagen pourrait être sacrée dès ce dimanche 14 septembre au soir à l'issue du Rallye d'Australie, 10e manche de la saison. Sébastien Ogier est largement en tête au classement des pilotes.

Huit victoires en neuf rallyes. Tel est le bilan pharaonique de Volkswagen Motorsport en cette saison 2014 de WRC. L'équipe de Jost Capito pourrait récompenser cette domination quasi-totale par un titre mondial des constructeurs dimanche prochain à l'arrivée du Rallye d'Australie, 10e manche de l'année.

Cinq victoires pour Ogier, trois pour Latvala
Il y a trois semaines, Volkswagen connaissait son premier échec de la saison à domicile lors du Rallye d'Allemagne. Le Français Sébastien Ogier et le Finlandais Jari-Matti Latvala sortis, le Belge Thierry Neuville (Hyundai) en a profité pour rompre la série de douze victoires consécutives, série établie sur deux saisons par Volkswagen. La dernière voiture de l'écurie allemande, emmenée par le Norvégien Andreas Mikkelsen, n'a pu que sauver les meubles en terminant troisième.

Malgré cet accroc, l'équipe de Jost Capito conserve un joli matelas d'avance sur ses poursuivants grâce à aux cinq victoires de Sébastien Ogier et aux trois succès de son équipier finlandais. Au départ du Rallye d'Australie, Volkswagen (305 points) compte 167 unités d'avance sur son plus proche concurrent, Citroën. Une avance de 129 points suffirait à l'équipe allemande pour être sacrée à l'arrivée dimanche soir. Sauf cataclysme, le titre est déjà dans la poche.

Neuville et Hyundai gonflés à bloc
Mais les sports mécaniques ne sont jamais une science exacte, comme l'a prouvé Hyundai en Allemagne. La marque coréenne a signé son premier doublé depuis son retour en WRC, avec la victoire de Thierry Neuvelle et la deuxième place de l'Espagnol Dani Sordo. Gonflés à bloc, Hyundai et ses troupes tenteront de rééditer cette belle performance si les circonstances de course le permettent, Volkswagen restant largement favori.

Concernant le championnat du monde des pilotes, Sébastien Ogier (187 points) domine toujours les débats avec 44 longueurs d'avance sur son coéquipier, Jari-Matti Latvala (144 points). L'an dernier, le pilote français s'était brillamment imposé en Australie (signant 19 temps scratch en 22 spéciales) avant d'être sacré chez lui, en Alsace.

Reste à savoir s'il en sera de même cette année.