WRC - Rallye de Monte-Carlo 2014 : Bouffier en tête jeudi, Meeke dauphin surprise

Voir le site Automoto

Bryan Bouffier (Ford Fiesta) au Rallye WRC Monte-Carlo le 16 janvier 2014
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-01-16T16:21:00.000Z, mis à jour 2014-01-17T09:20:26.000Z

Coup d'envoi de la saison du championnat du monde des rallyes 2014, le “ Monte-Carl' “ a démarré jeudi matin, il est mené par le français Bryan Bouffier (M-Sport Ford Fiesta), déja vainqueur du rallye en 2011. Il mène avec 38,8 secondes d'avance sur le Britannique Kris Meeke (Citroën DS3).

Grande surprise, un français est actuellement en tête du Rallye de Monte-Carlo après la troisième spéciale mais ce n'est pas celui que l'on attendait. Bryan Bouffier, le vainqueur de "Monte-Carl" 2011 prend la tête du Rallye de Monte-Carlo ce jeudi matin dans des conditions extrêmement difficiles avec une neige parfois fondue ou sous les cordes de pluie, au volant d'Ford Fiesta RS WRC préparée par M-Sport.


Spéciale 6 - Montauban sur L'Ouvèze-Laborel 2 (19,34 km)
Sébastien Ogier clôt la journée avec un second temps scratch, avec 4 secondes d'avance sur Jari-Matti Latvala et 17 secondes sur Mads Ostberg. Mais c'est Bryan Bouffier (Ford M-Sport) qui termine ce jeudi en tête du Rallye de Monte-Carlo, avec une avance cumulée de 38,8 secondes au général sur Kris Meeke (Citroën) et 39,5 secondes sur Robert Kubica (Ford M-Sport Lotos).

Quatrième, Ogier (Volkswagen) a payé cher son mauvais choix de pneus ce matin et échoue à 1'21, tandis qu'Elfyn Evans surprend sur Ford M-Sport à 1'39. Les deux Finlandais, Latvala (Volkswagen) et Mikko Hirvonen (Ford M-Sport) sont relégués à 2'21 et 2'47. Andreas Mikkelsen (Volkswagen) est dernier des pilotes classé en WRC en neuvième position à plus de 4 minutes, Olivier Burri (Ford S2000) fermant le Top 10 à 4'47.

Spéciale 5 - Rosans - Ste Marie-La Charce 2 (17.98 km)

Sébastien Ogier (Volkswagen) retrouve la tête. Comme il l'annonçait à la fin de la SS4, le pilote français a mieux piloté dans la SS5. Il s'impose devant son coéquipier Jari-Matti Latvala (Volkswagen de seulement 6.5s. Bryan Bouffier (M-Sport Ford) conserve son bon rythme depuis ce matin puisqu'il arrive 3e à seulement 15.5s d'Ogier. Robert Kubica (M-Sport Lotos Ford) arrive 4e à 17.3s. Derrière, on retrouve le pilote officiel M-Sport Ford, Mikko Hirvonen à 21.8s et les deux Citroën. Quant à Dani Sordo (Hyundai), il n'a pas pris le départ de la 5e spéciale à cause d'un problème de batterie dans la liaison.


Au général, Bryan Bouffier (M-Sport Ford Fiesta) reste en tête. Robert Kubica (M-Sport Lotos Ford) perd du temps sur Bouffier mais passe second au général avec 38.1s de retard. Kris Meeke (Citroën) perd du temps et se retrouve troisième à 40 secondes du leader. Sébastien Ogier (Volkswagen), refait son retard puisqu'il n'est plus qu'à 1'07.1 de Bouffier. Mads ostberg (Citroën) gagne une place au général en passant de Elfyn Evans (M-Sport Ford). Jari-Matti Latvala (Volswagen) compte toujours plus de 2 minutes de retard mais remonte à la 7e place. Hirvonen (M-Sport Ford) est actuellement 8e. Quant à Andreas Mikkelsen (Volkswagen II), il remonte largement sur l'actuel neuvième Olivier Burri (Ford Fiesta S2000).

Hirvonen : "C'est très boueux et glissant. Je ne me sens pas à l'aise dans ces conditions."
Ostberg : "On a joué la sécurité avec le choix de pneus mais ce n'était pas le bon. Mixer les slicks avec les neige n'était pas une bonne idée avec toute cette boue."
Bouffier : "Jusqu'à présent, c'est fantastique. Je n'avais pas trop confiance dans l'ES précédente mais ça va mieux maintenant."

Spéciale 4 - Orpierre - St-André-de-Rosans 2 (25,49 km)
Après tout le temps perdu lors de la troisième spéciale, Jari-Matti Latvala (Volkswagen) a changé ses sets up à l'assistance, mis quatres pneus neige et embarqué 2 pneus cloutés avec lui. Latvala en profite donc pour faire le temps scratch de la 4e spéciale avec 10.8s d'avance sur Dani Sordo (Hyundai). Derrière lui, on retrouve Robert Kubica (M-Sport Lotos Ford) à 12.4s de Latvala. Tous deux, reprennent donc du temps à Bryan Bouffier (M-Sport Ford) qui signe le 5e temps de la spéciale. Sébastien Ogier (Volkswagen) a bien du mal aujourd'hui puisqu'il concède 21.8s à Latvala. Quant aux Citroën, Kris Meeke, deuxième au général, a signé le 8e temps scratch et Mads Ostberg, le 4e temps scratch.


Au général, Bryan Bouffier (M-Sport Ford Fiesta) reste en tête et porte son avance sur Kris Meeke (Citroën DS3) à 27.6s de retard. Sordo (Hyundai) refait son retard, il est toujours 3è à 33.7s. Kubica (M-Sport Ford Lotos) reste 4e et revient à seulement 36.3s du français. Pour retrouver Ogier (Volkswagen), il faut descendre à la 7e place. Il compte 1'22.6 de retard. Grâce à leurs bons choix de pneus lors des trois premières spéciales, quelques inconnus du grand public se retrouvent dans le top 10, comme le suisse Olivier Burri, 8e à 2'41. Elfyn Evans (M-Sport Ford) est actuellement 5e à 1'08. Le pilote Citroen officiel Mads Ostberg est 6e au général à 1'11. Les deux finlandais Mikko Hirvonen (M-Sport Ford) et Jari-Matti Latvala (Volkswagen) remontent dans le Top 10 à plus de 2'40 de Bouffier.

Latvala : "On a changé le set up et c'est parfait. J'ai retrouvé confiance. Il y a beaucoup d'endroits sales, d'ES glissantes. Le feeling est meilleur."
Hirvonen :
"C'est très glissant. C'est parfois difficile d'être davantage intrépide."
Sordo : "Les pneus neige sont meilleurs sur le mouillé."
Ostberg : "J'ai été trop prudent au début. J'apprends beaucoup."
Kubica : "Je pense que c'est un bon run. Il faut prendre soin des pneus."
Ogier : "C'est assez sale, différent de ce matin. C'est une journée difficile pour nous."


Spéciale 3 - Montauban-sur-l'Ouveze - Laborel 1 (19,34 km)
Avec ses deux pneus neige embarqués, Bryan Bouffier (M-Sport Ford) prend la tête du rallye facilement après avoir remporté le temps scratch de la troisième spéciale. Il devance de justesse Elfyn Evans (M-Sport Ford) pour 0.5s. Avec sa modeste Ford Fiesta S2000, le suisse de 50 ans Olivier Burri réalise une très bonne performance en se hissant à la 3e place à 5.4s. Dani Sordo (Hyundai) réalise un bon temps scratch également avec 8 secondes de retard sur Bouffier. Cette troisième spéciale a été chaotique pour ceux qui ne s'attendaient pas à la neige comme Sébastien Ogier (Volkswagen) qui perd 1'24.4 sur Bouffier. Le leader précédent Robert Kubica qui ne dispose pas non plus de pneus neige avec lui perd 1'24.3 sur Bouffier. Le coéquipier d'Ogier, Jari-Matti Latvala (Volkswagen) est encore plus à la peine en concédant 2'27.6.

Au général, Bryan Bouffier (M-Sport Ford Fiesta) passe donc en tête. Kris Meeke (Citroën DS3) est juste derrière avec 13.6s de retard. Sordo (Hyundai) refait son retard en remontant 3è à 41.5. Kubica (M-Sport Ford Lotos) perd trois places au général et se retrouve à 42.5s du français. Pour retrouver Ogier (Volkswagen), il faut descendre à la 9e place. Il compte 1'19.4 de retard. Grâce à leurs bons choix de pneus ce matin, quelques inconnus du grand public se retrouvent dans le top 10, comme Sébastien Chardonnet, vainqueur du WRC-3 l'an dernier et formidable 6e à seulement 52 secondes. Le suisse Olivier Burri est 7e à 1'09 et le slovaque Jaroslav Melicharek (Slovakia Ford) est 10e à 1'55.2. Les autres favoris comme Hirvonen (M-Sport Ford) ou Latvala (Volkswagen) se retrouvent 13e et 18e du général.


Spéciale 2 - Rosans - Ste Marie-La Charce 1 (17,98 km)
Kubica poursuit en cavalier seul sur sa Ford avec un nouveau temps scratch de 12'19"1, augmentant son avance. Le Polonais devance quatre pilotes dans un mouchoir de poche, Ogier (Volkswagen) à 36,8 secondes, Meeke (Citroën) à 39,3 secondes, Bouffier (M-Sport Ford) à 41,8 secondes et Ostberg (Citroën) à 42,6 secondes.

Sordo (Hyundai) refait son retard en remontant 6è à 1'15, tout comme Latvala (Volkswagen) second de la spéciale et à 1'18 au général. Chardonnet, sur la modeste DS3 R5, Evans et Hirvonen (Ford) complètent le Top 10, le troisième pilote Volkswagen, Andreas Mikkelsen, accusant 1'43 de retard à la 11è place.


Spéciale 1 - Orpiere - St André-de-Rosans 1 (25,49 km)
Robert Kubica (Ford Lotos) démarre en trombe - et sous les trombes - avec un premier temps scratch en 18'39"2, devançant un trio français composé de Bryan Bouffier (M-Sport Ford RS) à 14,3 secondes, de Sébastien Ogier (Volkswagen) à 19,1 secondes et de Sébastien Chardonnet sur la modeste Citroën DS3 R5 à 19,9 secondes.

Les Citroën DS3 WRC de Mads Ostberg et Kris Meeke suivent à 23,7 et 26,3 secondes, face aux surprises françaises Christophe Arnaud (Renault Clio) et Renaud Dolce (Citroën DS3) à plus de 50 secondes ainsi que Olivier Burri (Ford Fiesta S2000), repoussant les ex-Citroën Dani Sordo (Hyundai) et Mikko Hirvonen (Ford M-Sport) en 10è et 11è position. Et premier abandon d'importance, le Belge Thierry Neuville est sorti dans les premiers kilomètres, gâchant la meilleure chance de Hyundai. Martin Prokop (Ford) et François Delecour ont fait de même, mais sur soucis mécaniques.

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC) au Rallye de Monte-Carlo 2014
Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC) au Rallye de Monte-Carlo le 15 janvier 2014