WRC - Rallye Italie - Jour 2 : Hirvonen fait fi de l'hécatombe

Voir le site Automoto

WRC Hirvonen Rallye Italie 2012 Citroen DS3
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-10-19T13:34:00.000Z, mis à jour 2012-10-19T16:45:58.000Z

Mikko Hirvonen (Citroën) oublie les abandons de son coéquipier Loeb, ainsi que ceux des Ford de Solberg, Latvala et de la DS3 de Neuville. Vendredi soir, le Finlandais tient la tête avec 1 minute 10 d'avance.

Après la spéciale 7, l'avance de Mikko Hirvonen est d'1 minute sur Evgueny Novikov.

Résumé
Jeudi soir, l'avantage était aux Citroën, Loeb prenant une maigre avance sur Hirvonen. Mais une sortie dans la spéciale 3 a contraint le Français à l'abandon, tout comme le Belge Neuville et le Finlandais Latvala. Hirvonen passe entre les obstacles et prend la tête, accentuant son avance à 26 secondes à la pause déjeuner.


Spéciale 6 : le calme revient
C'est un autre vainqueur de spéciale qui s'affiche, Novikov revient à moins de 5 secondes d'Ostberg au général. Hirvonen prend de nouveua le 5ème temps, mais ne red que 2 seconde à son poursuivant, Solberg. Ogier garde Atkinson dans le viseur pour récupérer une éventuelle 6ème place, et distance son coéquipier Mikkelsen de 45 secondes.

Spéciale 7 : Solberg dehors, Ostberg se loupe
La journée devient complètement folle et laisse une nouvelle victime, Petter Solberg. Deuxième avant cette spéciale, le pilote norvégien part à la faute et brise sa direction, et abandonne. Virtuellement en 8ème position, c'est l'italien Pedersoli qui le doublera normalement à la prochaine spéciale pour apparaître au Top 10. Derrière, Ostberg , qui avait déjà fait un tête-à-queue jeudi soir, perd 1 minute et demi, ainsi que sa seconde place. C'est le russe Novikov, vainqueur des deux dernières spéciales, qui récupère la position, à tout juste 1 minute de retard sur Hirvonen, qui se contente d'être à la fin du tracé, voyant ses concurrent "tomber comme des mouches", affirmait-il à l'arrivée.

Spéciale 8 : Hirvonen attaque
Bien que largement en tête, le Finlandais met pied au plancher et remporte haut la main (ou haut le pied) cette spéciale de 30 km. Les poursuivants sont dans l'ordre exact du classement, avec Novikov, Tänak et Atkinson. Ostberg s'éloigne progressivement et recule de nouveau d'une place, en lâchant de nouveau 2 minutes et 20 secondes.






WRC Italie 2012 Classement ES6WRC Italie 2012 Classement ES7WRC Italie 2012 Classement ES8WRC Italie 2012 Classement Général ES8