Dans l'actualité récente

WRC - Rallye du Mexique 2013 : Ogier n'a plus qu'à gérer

Voir le site Automoto

Sébastien Ogier WRC Rallye Mexique 2013
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-03-10T00:20:00.000Z, mis à jour 2013-03-10T01:47:35.000Z

Au terme de la journée de samedi, Sébastien Ogier, au volant de sa Polo VW R, a encore accroît son avance en tête du rallye. Avec près de trois minutes d'avance sur Hirvonen (Citroën), la victoire lui tend les bras.

Avec trois victoires sur les quatre dernières spéciales disputées ce samedi, Sébastien Ogier (Polo VW) se rapproche à grand pas de son second succès cette saison.


Ogier sans rival

Même un portail fermé sur la route de l'ES 18 n'a pas eu raison de Sébastien Ogier et de son copilote Julien Ingrassia. C'est d'ailleurs ce dernier qui dû descendre illico presto de la Polo pour rouvrir cette barrière fermée par un spectateur mal intentionné après le passage de Mikko Hirvonen (Citroën). Sur le coup, le tandem français laissa échapper quelques secondes en même temps que la spéciale (6e à 31'6 de Latvala). C'est l'une des rares (avec l'ES 16) sur laquelle Sébastien Ogier ne fit pas main basse en ce troisième jour de course. Une domination sans partage. Résultat : après l'abandon de son principal rival, Mads Otsberg, en début de journée, le pilote français fonce tout droit vers son deuxième sacre consécutif après celui acquis en Suède.


Cinq spéciales remportées sur sept ce samedi

A trois spéciales de la fin, disputées ce dimanche, Ogier compte près de trois minutes d'avance sur son poursuivant, le Finlandais Mikko Hirvonen. Sauf coup de théâtre, le rallye est dans sa poche ce qui permettrait à Volkswagen de signer sa toute première victoire sur terre. Ce samedi, comme les jours précédents d'ailleurs, les spéciales ont eu tendance à se confondre sur les routes de la pampa mexicaine. Du moins en ce qui concerne l'identité du pilote qui se classe premier. Au terme des 30,04 km de l'ES 17, c'est une nouvelle fois Sébastien Ogier qui a réalisé le meilleur temps (17'40''3). Il devançait Jari-Mati Latvala (+8'') qui signait un temps enfin digne d'un pilote réputé rapide sur terre. Toujours en embuscade, Mirko Hirvonen complètait le podium (+13'').


Latvala se réveille bien trop tard

L'ES 18, marquée par la péripétie relatée plus haut, a permis à Latvala (Polo VW) de remporter son seul et unique chrono sur les terres mexicaines. Un chrono sans suite, les quelques quatre kilomètres que comptaient les deux dernières supers spéciales de la journée confirmant la virtuosité d'Ogier au volant de sa Polo. Le Gapençais y a signé deux nouveaux temps scratch. Des secondes grapillées en plus qui doivent lui permettre de gérer en père peinard cette dernière journée au Mexique, troisième étape de la saison. Si tant est qu'il songe à baisser la cadence bien sûr.


Classement général :
1. Ogier (Fra, Volkswagen) 3h38'42''2

2. Hirvonen (Fin, Citroën) +2'52''4

3. Neuville (Bel, Ford) +2'59''9

4. Sordo (Esp, Citroën) +4'45''2

5. Al-Attiyah (Qat, Ford) +5'33''9