WRC - Rallye du Mexique 2013 : Ogier roi de la pampa

Voir le site Automoto

Rallye WRC Mexique 2013 - J1 - Ogier Volkswagen Polo
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-03-10T18:54:00.000Z, mis à jour 2013-03-10T19:43:08.000Z

Sébastien Ogier, au volant de sa Polo VW R, a écrasé la concurrence sur les routes du Mexique. Après trois rallyes, son avance au classement du championnat est déjà plus que confortable.

Le Français Sébastien Ogier devance le Finlandais Mikko Hirvonen (Citroën DS3) et le Belge Thierry Neuville (Ford Fiesta RS).


Ogier a pris le relais de Loeb

L'ultra-domination en WRC serait donc une tradition bien française. Après l'hégémonie Sébastien Loeb neuf années durant, Sébastien Ogier pourrait bien prendre le relais de son compatriote. Une succession relative bien sûr et qui ne se base que sur ce début de saison 2013, soit trois rallyes. Mais avec une deuxième place (Monte Carlo) et deux victoires (Suède et Mexique donc), le Gapençais domine de la tête et des épaules ses adversaires à l'instar de ce qu'il a réalisé tout au long des 23 spéciales mexicaines. Au classement du championnat, il compte 31 points d'avance sur Loeb, toujours deuxième, et 44 (!) sur Hirvonen, voué à être l'éternel dauphin.


Une domination sans partage

Au Mexique, Ogier aura donc imposé une domination sans partage. En tête du premier au dernier jour du rallye, il a enlevé 16 des 23 spéciales disputées ne laissant que des miettes à ses adversaires. Quelles que soient les conditions de course et la longueur des spéciales, il aura fait valoir son aisance au volant. Ses succès dans les deux derniers chrono du jour, alors qu'il ne lui suffisait plus qu'à assurer son leadership, en sont une patente démonstration. Plutôt que d'assurer, il a envoyé un message à ses adversaires dans l'optique des prochains rendez-vous.


Une Polo potentiel impressionnant

Si le talent du Français ne fait pas de doute, l'autre enseignement majeur à retenir de ce rallye tient à la compétitivité de sa Polo VW R, pour la première fois victorieuse sur terre, et dont le potentiel semble énorme. Au classement général, le Français s'impose donc avec 3'26''8 d'avance sur Mikko Hirvonen (Citroën DS3). Vainqueur de deux spéciales, le Finlandais a fait ce qu'il a pu mais n'a jamais vraiment été en mesure de représenter une réelle menace. C'est le Belge Thierry Neuville (Ford Fiesta RS) qui complète le podium. Le Norvégien Mads Otsberg, le seul à se hisser par séquence au niveau d'Ogier, a, lui, été contraint à l'abandon.


La prochaine étape de la saison 2013 de WRC est fixé au Portugal du 11 au 14 avril prochain.