WRC - Rallye du Mexique 2014 : Ogier s'envole, Ostberg casse

Voir le site Automoto

Mads Ostberg (Citroën DS3) au Rallye du Mexique le 6 mars 2014
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-03-08T18:16:00.000Z, mis à jour 2014-03-08T18:27:56.000Z

Tout va bien pour Sébastien Ogier qui a signé les meilleurs temps des deux premières spéciales de samedi. Durant SS12, Ostberg, son plus proche rival, a heurté un talus et roule depuis avec une voiture très endommagée.

Résumé du vendredi

Après avoir démarré vendredi en tête, Sébastien Ogier (Volkswagen) a vu Mads Ostberg (Citroën) prendre provisoirement la tête du Rallye. Malheureusement pour le Norvégien, le Français a cravaché pour signer plusieurs temps scratch lui ayant permis d’être leader le soir. La journée de vendredi a également été marquée par les abandons à la lutte pour la troisième place de Mikko Hirvonen et Kris Meeke, ce qui a profité à Latvala pour monter sur le podium. Le doublé Volkswagen semble être à portée.


SS12 - Ibarrilla (30,33 km)

Sébastien Ogier commence son samedi de la meilleure des façons : par un nouveau meilleur chrono, 4,5 secondes devant son coéquipier et 10,9 secondes devant une autre Volkswagen, celle de Mikkelsen. Ostberg, seulement cinquième de la spéciale après avoir heurté un rocher, perd encore du terrain sur Ogier au général. Pire, Latvala revient comme un boulet de canon et n’est plus qu’à 5,8 secondes du dauphin provisoire. Le Finlandais explique, "Je fais ce que je peux mais je ne peux pas aller plus loin. Nous avons déjà vu ce que le Rally pouvait donner si vous prenez trop de risques. Nous avons juste besoin d’une vitesse confortable quand on sait que tout est ok."


SS13 - Otates (53,69 km)

Sébastien Ogier enchaîne avec une deuxième victoire d’affilée lors de SS13, la deuxième plus longue du Mexique. Une fois encore, il termine devant Latvala, en sachant que Neuville est bon troisième. A noter les sorties de piste de Mikkelsen et Kubica. Ostberg, de son côté, a perdu beaucoup de temps car il devait vérifier quelque chose sur sa voiture et a reçu une pénalité pour ne pas s’être présenté au moment où il le devait. Rappelons qu’il roule avec une réparation rapide et risquée après son choc lors de SS12. "C'est une réparation de Viking !" explique le Norvégien par rapport à sa suspension cassée.


Au général, Ogier est en tête devant Latvala et Neuville. Ostberg, lui, a plongé dans le classement.