WRC - Rallye du Mexique : Ogier prend le large au soir de la 2e journée

Voir le site Automoto

WRC 2015 - Rallye du Mexique - Sébastien Ogier
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-03-07T09:36:00.000Z, mis à jour 2015-03-07T09:44:34.000Z

Sébastien Ogier a accentué son avance en tête du Rallye du Mexique après dix spéciales. Le pilote Français, qui compte déjà deux victoires cette année, pointe à près de 13.5 secondes de son coéquipier Finlandais Jari-Matti Latvala.

Crevaison, tonneau et même plongeon : cette 2e journée du Rallye du Mexique aura été riche en émotions. Aucune ombre au tableau en revanche pour le Champion du Monde Sébastien Ogier qui s'est constitué une confortable avance sur son plus proche poursuivant.

Journée mouvementée... sauf pour Ogier !
Le Français a dû pourtant balayer cette route rocailleuse : une position d'ouvreur qui aurait pu l'handicaper mais son choix de privilégier des pneus tendres s'est avéré payant... tout particulièrement dans le premier passage d'El Chocolate, long de 44 km! Dans cette spéciale 4, Sébastien Ogier a écrasé la concurrence, preuve en est : Mads Ostberg 2e chrono à l'arrivée, termine à presque neuf secondes du leader. Premier bouleversement de la journée : Andreas Mikkelsen, qui était à la lutte pour la 2e place au général face à Thierry Neuville, dégringole au 5e rang derrière Ostberg et Latvala.

Roulé coulé pour Tanak

Mais Thierry Neuville va lui aussi connaitre quelques ennuis dans l'ES8... Le Belge, jusque là dauphin d'Ogier, va être victime d'une crevaison ; cette même crevaison ayant entrainé un tonneau. Le pilote Hyundai perd l'équivalent de sept minutes dans cette mésaventure. Il repartira en Rally 2 mais Neuville n'a plus grand-chose à espérer hormis peut-être terminer dans les points. Il occupe actuellement la 14e place du classement provisoire. Kris Meeke (Citroën), Hayden Paddon (Hyundai) et Robert Kubica (Ford) ont également exécuté quelques jolies figures mais ce vendredi la palme revient à Ott Tanak. Le représentant du team M-Sport s'est offert un petit plongeon dans le lac après avoir raté une corde, 3 km après le début de la spéciale 7 Los Mexicanos. Plus de peur que de mal, l'Estonien et son copilote Raigo Molder s'en sortent indemnes. On ne peut pas en dire autant de leur Ford qui n'aura mis que quelques secondes pour couler.

Huit spéciales attendent les pilotes ce samedi dont Ibarrilla, Otates, El Brinco, chacune répétées deux fois. Début des hostilités prévu à 14h30, heure française.