WRC - Rallye du Portugal 2014 : Hirvonen devant Ogier vendredi soir

Voir le site Automoto

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-04-04T16:25:00.000Z, mis à jour 2014-04-04T16:33:01.000Z

Leader avant vendredi après-midi, Sébastien Ogier n'est que troisième à l'issue de la journée. Avec des pneus tendres, Hirvonen et Tanak ont fait mieux que lui lors des trois dernières spéciales tandis que Latvala a abandonné.

Résumé de la matinée
Avec une piste boueuse à certains endroits, les pilotes s’élançant en premier étaient désavantagés par rapport à ceux qui les suivaient. C’est sans doute pour cela que Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala ont roulé avec le frein à main lors des deux premières spéciales de la journée, toutes deux remportées par Dani Sordo au volant de sa Hyundai. Néanmoins, les deux coéquipiers de chez Volkswagen ont très bien rectifié le tir lors de la troisième épreuve interrompue après l’accident de Robert Kubica (il a tapé un arbre), le Finlandais devant le Français. Au général, le Champion du Monde en titre est provisoirement en tête, 0,4 seconde devant Latvala. L’après-midi, le parcours est exactement le même avec trois spéciales au programme.

SS5 - Silves 2 (21,5 km)
Ogier et Volkswagen ont vu juste en chaussant des pneus durs, pendant que ceux ayant opté pour des gommes plus tendres ont souffert, à cause de routes plus sèches et abrasives que prévu. Le Français s’offre donc son premier scratch depuis celui obtenu jeudi, "La piste est vraiment différente par rapport au premier passage et nous avons plus de grip. Nous avons connu une bonne spéciale et, oui, nous avons poussé." Il termine 0,9 seconde devant Tanak et 2,7 secondes devant Hirvonen. Latvala, pour sa part, est malheureusement parti en tonneau et n’a pas terminé la spéciale, abandonnant alors ses chances de remporter le Rallye. Au général, cela profite à Hirvonen et Tanak, qui talonnent Ogier.

SS6 - Ourique 2 (20,7 km)
Là, ce sont les pneus plus tendres qui ont payé, comme s’y attendait Ogier après avoir signé son temps, "La pression est là. Les gars derrière en tendres devraient être plus rapides. Ce n’était pas si facile avec les durs ici." Il a vu juste puisqu’il ne signe que le cinquième temps, à 3.1 secondes du scratch de Neuville, qui bat Hirvonen (+ 0,5 s) et Tanak (+0,6 s). Statut quo au général, sachant qu’Ogier ne compte plus que 2,4 secondes sur Hirvonen, son plus proche poursuivant. Tanak suit de près à moins de cinq secondes.

SS7 - Almodôvar 2 (26,48 km)
Satisfait de ses pneus durs en début d’après-midi, Sébastien Ogier n’a plus raison de l’être. Comme pour SS6, il a été en délicatesse avec les durs, ce qui lui a valu un commentaire avisé en fin de journée : il fallait un mélange des deux gommes. Cela a laissé le champ libre à Hirvonen, qui signe son premier scratch de la course au meilleur des moments, devant Tanak et Neuville. Le Finlandais a d’ailleurs pris la tête au général, envoyant un message clair à Ogier : le Français devra se battre pour aller chercher un quatrième succès au Portugal. Vendredi soir, au classement provisoire, le pilote Ford est 6,5 secondes devant Ogier tandis que Tanak s’intercale entre les deux, 2,8 secondes devant le Français.