WRC - Rallye du Portugal 2014 : Sordo se montre, Ogier garde la tête

Voir le site Automoto

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-04-04T12:07:00.000Z, mis à jour 2014-04-04T13:53:16.000Z

Vendredi matin, Sébastien Ogier n'a pas eu besoin de remporter une seule spéciale du Rallye du Portugal pour être leader provisoire au général. Dani Sordo, lui, en a offert deux à Hyundai.

Résumé de la veille
Pour ainsi dire, Sébastien Ogier a quelque peu gâché l’anniversaire de Jari-Matti Latvala, son coéquipier qui fêtait ses 29 ans jeudi. Effectivement, l’actuel leader du Championnat a soufflé la priorité du premier scratch du Rallye du Portugal pour 1,3 seconde. Néanmoins, le Français se veut prudent, même s’il a déjà remporté l’épreuve à trois reprises, "C’est un bon départ, mais c’est demain que ça commence réellement. On est ici pour remporter le rallye, mais ça ne sera pas facile." Vendredi, le programme est plutôt copieux après deux boucles identiques de trois spéciales chacune, pour un total de 136,38 kilomètres près des collines de Faro.

SS2 - Silves 1 (21,5 km)
On attendait Ogier ou Latvala, mais c’est finalement Dani Sordo qui s’est illustré lors de la spéciale d’ouverture du vendredi, offrant alors une première victoire à l’équipe récemment créée Hyundai Motorsport N. S’il s’est déclaré "nerveux" au sortir de sa voiture ayant perdu la vitre arrière-gauche, l’Espagnol termine devant Tänak (+1,3 s) et Hirvonen (+ 1,7). Ogier, prudent, et Latvala, incapable de trouver le rythme, doivent respectivement se contenter du quatrième et sixième chrono. Au général provisoire, le Français reste en tête, devant Tänak et Sordo.

SS3 - Ourique 1 (20,7 km)
La matinée idéale de Hyundai se poursuit avec un deuxième scratch d’affilée pour Dani Sordo, une fois encore devant Ott Tänak (Ford Fiesta RS). Ogier et Latvala terminent une nouvelle fois au quatrième et sixième rangs, le Français lâchant alors le leadership du Rallye à Sordo et la deuxième place provisoire à Tänak. Pour le moment, le Champion du Monde en titre grince des dents, "Je ne suis pas très satisfait de la voiture. Le fait d’avoir embarqué deux roues de secours n’aide pas. Mais c’est la décision de l’équipe, pas la mienne."

A noter la crevaison d’Hennins Solberg, "J’étais assez rapide au début. J’ai crevé à 8 km de l’arrivée, en ligne droite. Je ne sais pas ce qui s’est passé."

SS4 - Almodôvar 1 (26,48 km)
Revoilà la Polo R ! Après deux premières spéciales délicates, les Volswagen ont décidé de se rebiffer, avec un excellent chrono de Latvala, 7,1 secondes devant Sébastien Ogier et 7,5 devant Hirvonen. Vainqueur des précédents segments, Sordo est seulement sixième et concède 19,4 secondes sur le Finlandais. Le Polonais Robert Kubica, de son côté, a heurté un arbre et bloqué la route, ce qui a forcé les organisateurs à interrompre la spéciale.

Au général, Ogier reprend la tête sans avoir gagné une seule spéciale vendredi matin mais Latvala ne pointe qu’à 0,4 seconde derrière.