WRC – Tour de Corse 2015 : Jari-Matti Latvala victorieux, Ogier en berne

Voir le site Automoto

wrc   Jari Matti Latvala
Par Florent Reyne|Ecrit pour TF1|2015-10-05T09:41:49.554Z, mis à jour 2015-10-05T09:48:10.010Z

Le mythique rallye aux « 12.000 virages » a fait le bonheur de Jari-Matti Latvala. Au volant de sa Volkswagen Polo R WRC, le Finlandais remporte sa quinzième victoire en WRC, sa troisième cette année.

Sous une pluie battante, le Tour de Corse a réussi au Finlandais Jari-matti Latvala.  

Insolite : Sébastien Ogier fait le taxi à Monaco avec sa Volkswagen Polo WRC


Un nordique s'impose au Tour de Corse

En 1984, Markku Alen et sa Lancia Rally 037 repartaient victorieux du Tour de Corse. 31 ans plus tard, un compatriote Finlandais réussi une nouvelle fois l’exploit. Pour Jari-Matti Latvala, sa victoire de l’épreuve aux « 12.000 virages », est  «l'une des plus importantes de ma carrière». Lors de la dernière spéciale, l’originaire de Töysä n’a pris aucun risque inutile pour s’assurer la victoire : «Nous avons jamais été au maximum, mais seulement ce qu'il fallait pour rester devant». Après avoir remporté le Rallye du Portugal et de Finlande, Jari-Matti Latvala s’offre un troisième trophée cette saison et le quinzième depuis ses débuts en WRC

Derrière Latvala, Elfyn Evans (Ford M-Sport) a conservé jusqu'au bout la deuxième place. Le Norvégien Andreas Mikkelsen (VW), a terminé troisième à 46"3 du finlandais et 3"1 du Gallois.


Sous la pluie, les Français patinent

Le tour de Corse a été marqué par des intempéries désastreuses. Deux spéciales ont été annulées et au final, le parcours de la course est passé de 332 à 245 km, la plus courte du championnat du monde. Ces imbroglios météo n’ont pas sourit au (déjà) champion du monde cette année, Sébastien Ogier, victime d'une crevaison vendredi puis d'un problème de boîte de vitesse durant, et terminant à la treizième place sans prendre le moindre point. Bryan Bouffier et Stéphane Sarrazin, respectivement vainqueurs de l'épreuve en 2013 et 2014 (en championnat IRC), ont réussi à se hisser à la 8è et 9è position.

De son côté, le Français Quentin Gilbert a remporté la catégorie WRC 3 et le Juniors WRC, synonyme de titre de champion du monde junior 2015.