Rallycross : Ken Block contre Sébastien Loeb, le choc des titans !

Voir le site Automoto

Sébastien loeb
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-04-15T14:58:15.649Z, mis à jour 2016-04-16T08:55:47.485Z

Sébastien Loeb débute ce week-end en championnat du monde de Rallycross. Le nonuple champion français va se frotter à la star du drift sur le web : Ken Block.

 Pour la première fois de sa carrière Sébastien Loeb va concourir en WRX après un passage en demi-teinte en Rallye-Raid, lors du Dakar 2016.


 Sébastien Loeb : le « nouveau » 

 Après un règne sans égale en WRC, des essais plus que réussi en WTCC, aux 24 Heures du Mans, lors de la montée de Pikes Peak et au Dakar, l’Alsacien va découvrir ce week-end le championnat du monde de Rallycross au Portugal. Mais le nonuple champion du monde de WRC a déjà essayé le WRX, lors de la manche française de Lohéac en 2013. Il a également remporté la médaille d’or du Rallycross des X-Games 2012, en Californie, c’est dire si le pilote français arrive avec un fort bagage dans la compétition. 


En plus Sébastien Loeb va vite retrouver ses bases puisque les bolides de WRX sont très porches des montures de WRC si ce n’est la puissance qui monde d’un cran : de 340 à quelques 550 chevaux. Au volant de sa 208 WRX qui délivre 540 ch à 6.000 tr/min et 850 Nm à 4.500 tr/mn, Sébastien aura de quoi rivaliser avec une autre star du circuit. 


 Ken Block : le roi du drift ! 

 L’autre arrivée fracassante dans la compétition, c’est celle de Ken Block. Le roi du drift sur le web avec ces GYMKHANA, qui comptabilise des dizaines de millions de vues à chaque sortie de vidéo. Pour réussir à contrer le chouchou des Français, Ken Block sera au volant d’une Focus RS RX à la livrée originale ! 


 Pour son engagement en WRX, Ken Block a sollicité les services de l'artiste espagnol Felipe Pantone et s’offre un motif zébré. Le bolide de l’Américain affiche une puissance de 740 chevaux, idéal pour aller combattre la Peugeot 208 RX de Sébastien Loeb ou la Volkswagen Polo RX d’Anton Marklund.