WTCC 2014 : Citroën accélère les préparatifs de sa première saison

Voir le site Automoto

WTCC 2014 Citroen C-Elysée
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-01-25T09:32:00.000Z, mis à jour 2014-01-25T09:33:35.000Z

Citroën Racing poursuit toujours les essais de sa C-Elysée en vue de son arrivée en WTCC cette année. La marque aux chevrons, qui en a quasiment terminé de son développement, s'apprête désormais à passer au stade réglages pour être fin prêt avant la première course en Avril à Marrakech : état des lieux avec son directeur technique.

2014 marque un tournant dans les préparatifs de la C-Elysée bientôt alignée par Citroën en WTCC : après s’être assuré de sa performance et de sa fiabilité durant la phase développement, le constructeur français va à présent tester les différents réglages (associations ingénieurs/pilotes, méthodes de travail et outillage)

Fin du développement

Citroën, qui fera ses débuts cette année en Championnat de voitures de tourisme, vient de publier un communiqué dans lequel Xavier Mestelan-Pinon, directeur technique, fait le point sur l’avancée de la C-Elysée ; une voiture de près de 380 chevaux dont les premiers tours de roues ont été réalisés cet été… On se souvient notamment de ce petit clip, tourné sur le circuit du Castellet pour l’annonce de son second pilote et non des moindres : Yvan Muller, quadruple champion de la discipline qui viendra épauler, de par son expérience, José-Maria Lopez et Sébastien Loeb, ex-rallyeman en pleine reconversion. Ces essais, organisés en 2013, étaient avant tout axés sur le développement, une phase désormais figée au profit de la mise au point comme nous l’apprend cette dernière publication du groupe : « Jusqu’à la fin de l’année dernière, nous avons amélioré les performances et la fiabilité de la C-Elysée WTCC en la faisant évoluer avec de nouvelles pièces. Depuis le début de l’année, la définition technique est quasiment figée et nous nous concentrons sur l’exploitation pure. Les gains s’effectuent en travaillant sur les réglages, les pneumatiques et sur l’utilisation de la voiture par le pilote. »


Fiabilité et performance
Deux notions que Citroën a toujours tenté de conjuguer lors ces tests sur les tracés du Hungaroring, de Monza et d’Abu Dhabi, certes que tout oppose mais assez représentatifs d’une saison complète. Ainsi l’aérodynamique a été retravaillée tout comme les suspensions, qui sont en fait, une version adaptée de ceux qu’on trouve sur la Xsara kit-car. La motorisation est quant à elle inspirée de celle utilisée sur la DS3 WRC.


Le décompte est lancé
Trois séances d’essais sont encore prévues avant la date butoir du 12 avril, jour de la première manche WTCC au Maroc. Objectif : présenter, courant Mars, une voiture qui obtiendra l’homologation de la FIA. Dès lors, il ne sera plus possible de toucher aux composants.

12 épreuves sont au programme du Championnat du Monde WTCC cette année, dont une qui fera étape sur le circuit Paul-Ricard, le 20 avril dans le Var.