WTCC : Citroën en quête d'un second pilote pour épauler Loeb

Voir le site Automoto

Loeb WRC Rallye Alsace Automoto
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-07-03T09:05:00.000Z, mis à jour 2013-07-04T16:23:53.000Z

Quelques jours après l'annonce de son engagement en WTCC, Citroën est à la recherche du second pilote qui épaulera Sébastien Loeb. Le nom de Yvan Muller semble être en tête de sa liste de coureurs expérimentés recherchés.

Citroën disputera le championnat WTCC l'an prochain. Si on sait que Sébastien Loeb tiendra le volant principal, la firme recherche encore celui qui conduira sa seconde voiture. Yvan Muller, l'actuel leader du championnat, tient la corde pour être celui-ci.

Le nouveau défi de Loeb
Neuf fois champion du monde rallye, Sébastien Loeb aime les challenges. Son dernier en date ? Casser le record de Pikes Peak, cette course mythique en montée qui se court chaque année dans le Colorado. L'objectif a été plus que réussi puisque le Français, en un peu plus de 8'13, a littéralement broyé d'une minute et trente secondes le record détenu jusqu'à alors par Rhys Millen ! Le prochain défi du Français, toujours sur Citroën, sera de remporter le championnat WTCC.
Yvan Muller pour épauler Loeb en 2014 ?
Le défi est de taille pour Loeb et Citroën : en effet, aucun pilote n'a remporté de championnats du monde sur deux catégories différentes ! Pour aider Loeb dans sa quête de ce challenge inédit, Citroën recherche un pilote expérimenté et collectif, assez pour laisser la lumière au Français nonuple champion du monde de rallye. Le nom de Yvan Muller, triple champion du monde WTCC et actuel leader du championnat sur Chevrolet, revient avec insistance, de même que ceux de Robert Kubica, Alain Menu ou encore Rob Huff.
Yves Matton : « Prendre le meilleur pilote »
Du côté de Citroën, la saison WTCC 2014 a donc d'ores et déjà débuté. Selon le directeur de Citroën Racing Yves Matton : « Les pilotes qui étaient sur le podium du championnat la saison dernière sont les mieux placés, mais pour le moment il n'y a pas de choix idéal. Ils ont tous un profil différent et présentent des avantages différents. Je ne suis pas pressé de décider, peut-être que nous ferons des essais avec ces pilotes avant de choisir [...]. Je veux prendre le meilleur pilote, mais ça ne se mesure pas seulement à la performance. Il faut aussi prendre en compte la capacité à s'adapter à une équipe, à travailler avec Sébastien et à aider Citroën à gagner le titre. L'approche technique est également importante, afin que nous progressions le plus vite possible. J'écouterai Sébastien, mais la décision finale m'appartiendra. J'espère pouvoir faire une annonce à la fin de l'été. »