Dans l'actualité récente

WTCC Macao 2014 : Lopez en mode victoire et records

Voir le site Automoto

Jose Maria Lopez - Citroen Racing - Macao
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2014-11-16T09:09:00.000Z, mis à jour 2014-11-16T09:15:11.000Z

Pour la dernière étape du championnat du monde WTCC à Macao, l'Argentin Jose-Maria Lopez a battu de nouveaux records. Vainqueur de la première course, le pilote Citroën Racing a enregistré son dixième succès de la saison, soit un de plus que le total établi par Yvan Muller en 2012. L'ancien champion du monde a conservé sa deuxième place au classement général.

Il ne découvre le championnat WTCC que depuis deux ans mais il est déjà en train d'entrer au panthéon des pilotes de tourisme. A 31 ans, Jose-Maria Lopez a achevé en Chine une saison exceptionnelle qui l'a vu être champion du monde dans une équipe française devant deux pilote tricolores.

10 victoires sur 23
Déjà assuré du titre de champion du monde lors de l'avant dernière manche à Suzuka au Japon, Jose-Maria Lopez pouvait profiter de ce dernier week end de course. Mais « Pechito » n'était pas venu à Macao pour faire du tourisme. Ou plutôt si mais avec sa Citroën Racing. Meilleur temps des qualifications, le pilote conservait son bien toute la course pour remporter avec facilité sa dixième course en vingt trois manches. Avec ce total il dépasse d'une unité le record d'Yvan Muller qui datait de 2012. Ce n'est pas tout : avec 462 points, Lopez améliore de 29 points la meilleure marque sur une saison que détenait une nouvelle fois son coéquipier chez Citroën Racing.

Muller fait le show en deuxième manche.
Avec l'inversion des places des dix premiers pour la seconde manche, le spectacle est venu de l'arrière en début de course. Parti sur la quatrième ligne (8e), Yvan Muller régalait les passionnés en s'offrant cinq dépassements dans les premiers virages. Il ne restait plus que Rob Huff et Hugo Valente devant lui. Premier sur la ligne, le jeune Français (22 ans) pouvait légitimement espérer un premier succès en WTCC. En tête jusqu'au dernier tour, il dut s'avouer vaincu devant ses deux poursuivants, la faute à un problème de direction assistée. Il arracha tout de même un podium, son troisième de la saison. La victoire revint à l'Anglais, particulièrement à l'aise sur le circuit de Macao puisque c'est sa septième victoire en vingt courses dans l'ancien comptoir portugais.

Citroën, retour gagnant
Durant toute cette saison, ils ont écrasé la concurrence. Avec la meilleure voiture et un trio de pilotes performant, Citroën Racing a réussi ses débuts au sein du WTCC. Sacrée champion du monde des constructeurs cinq courses avant la fin de la saison, l'écurie française compte sur ces mêmes pilotes pour réaliser une saison 2015 toute aussi parfaite. Sont-ils capables de faire mieux ?