Dans l'actualité récente

WTCC – Portugal 2015 : Lopez et Ma font triompher Citroën

Voir le site Automoto

WTCC   Portugal 2015   José Maria Lopez   course
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-07-12T17:10:49.298Z, mis à jour 2015-07-12T18:11:18.044Z

José Maria Lopez et son coéquipier Ma Qing Hua ont remporté chacun une manche ce dimanche au Portugal, après être partis de la pole position.

José Maria Lopez a parfaitement su tirer profit de sa pole position. L’Argentin, pointé en tête au premier virage, en a profité pour s’échapper et plus jamais il ne sera rejoint. Sébastien Loeb devra se contenter de la 2e place tandis que Robert Michelisz (Honda) grimpe sur la 3e marche du podium aux côtés des deux pilotes Citroën. Tiago Monteiro (Honda), qui disputait ce dimanche son épreuve nationale, se classe 4e devant Ma Qing Hua et Yvan Muller (Citroën). Les Lada de Jaap van Lagen, Nicky Catsburg et Rob Huff complètent le top 10.

Ma intouchable dans la course 2

La course 2 a été en revanche été beaucoup plus agitée et pour cause le safety-car a fait son apparition dès le premier tour… Tiago Monteiro, qui avait à cœur de briller devant son public, s’est fait enfermer sur la grille par les deux Lada qui le devançaient. Le Portugais, qui s’élançait de la 5e place, percute le mur quelques mètres plus loin. La voiture de sécurité restera en piste durant quatre tours le temps d’enlever tous les débris.

Au restart, Ma et Muller s’enfuient sans plus tarder… Pendant ce temps-là, derrière Nicky Catsburg fait bouchon. Sous pression, le néerlandais se rate, ce qui permet à Gabriele Tarquini de récupérer la 3e place. Et le pilote Lada n’était pas au bout de ses peines… Robert Michelisz lui porte à son tour une attaque, imité par Sébastien Loeb. Mais à trois pilotes de front, sur une piste aussi étroite, le Français ne parvient pas à prendre le virage et va taper les pneus. Ses adversaires restent quant à eux en piste mais un nouveau rebondissement survient à deux tours de la fin : Catsburg percute le rail. Drapeau rouge, la course ne repartira pas. Le classement ayant été établi un tour plus tôt, le Néerlandais termine tout de même 6e. La victoire revient très logiquement au chinois Ma. Muller et Tarquini décrochent les 2e et 3e places.

Au championnat, Lopez conserve toujours un sérieux avantage à quatre meetings de la fin. L’Argentin, classé finalement 5e de la 2e course –un bon résultat compte tenu du fait qu’il partait 10e- compte désormais 55 points d’avance sur Muller.