La DS 5 prend son indépendance au Salon de Genève 2015

Les DS avaient été introduites depuis 2010 sous la marque Citroën, afin de leur donner un tremplin. 5 ans après la renaissance du célèbre blason, la marque devient complètement indépendante du constructeur aux chevrons et se lance sous DS Automobiles. Si la rupture avait été marquée dès 2014 en Chine via le crossover DS 6 WR, elle n’intervient que lors du Salon de Genève en mars 2015, à travers la DS 5 restylée. Le crossover, né en 2011, reçoit une calandre inédite rectangulaire flanquée du logo DS en place de celui de Citroën, tandis que les feux arrière adoptent une nouvelle signature lumineuse. Les moteurs sont tous reconduits, sauf le , le 1,6 litre THP 165 ch recueillant une boîte automatique, la version 2,0 litres turbo THP 210 récupérant 10 ch de plus soit 210 chevaux (boîte manuelle) chapeautant la gamme, ainsi que le diesel 1,6 litre BlueHDi en configurations de puissances/couples 120 ch/300 Nm, 150 ch/370 Nm et 180 ch/400 Nm. La motorisation diesel hybride, abandonnée chez Peugeot, reste au catalogue avec ses 200 chevaux, 4 roues motrices et 3 l/100 km de moyenne en consommation. La commercialisation de la DS 5 restylée intervient au mois de juin 2015, à un tarif de départ aux environs de 31.000 euros.