Sécurité routière: la suppression du kit main-libres contestée

Pour lutter contre la mortalité sur les routes, en hausse de 3,7% en 2014, le ministère de l’Intérieur a décidé l’entrée en vigueur de deux nouvelles mesures, parmi elle, la suppression du kit main-libres pour les conducteurs. Si un accident sur 10 a pour origine le téléphone portable, cette interdiction est vivement contestée par certains automobilistes, en particulier les professionnels, à l'image des taxis et les infirmières médicales, qui estiment que cela peut nuire à leur profession.