Sécurité routière : un "plan de lutte" pour enrayer la hausse de la mortalité

Pour enrayer l'augmentation du nombre des morts sur les routes françaises, en hausse en 2014 pour la première fois depuis douze ans, le ministre de l’Intérieur a présenté une série de mesures. Elles s'attaquent aux principales causes d'accident : l'alcool, la vitesse et le téléphone au volant. Les conducteurs novices auront par exemple leur taux d'alcoolémie légal abaissé de 0,5 à 0,2 gramme par litre de sang.