Le meilleur des séries mettant en scène une jeunesse aux pouvoirs mystérieux

Voir le site Believe

Believe ep1
Par Ambre DEHARO|Ecrit pour TF1|2017-03-03T09:47:31.127Z, mis à jour 2017-03-03T09:47:32.402Z

Le 7 mars, TF1 présentera la série Believe, qui met en scène une jeune fille dotée de pouvoirs qui doit se cacher pour ne pas se faire exploiter. L’occasion de revenir sur ces séries cultes qui elles aussi ont fait la part belle au surnaturel chez les jeunes.

Dans Believe, Bo (Johnny Sequoyah) est une jeune fille dotée de dons très particuliers. Empathie, télépathie, contrôle de son environnement, elle possède des pouvoirs que certains aimeraient acquérir pour les utiliser à leur compte. C’est le cas de Skouras, homme d’affaires riche et puissant que Bo essaie de fuir. Et si certaines personnes l’aident à protéger son secret, elle doit fuir, encore et toujours. Cette série imaginée par Alfonso Cuaròn débarquera sur TF1 le 7 mars prochain. En attendant, pourquoi ne pas (re)découvrir ces incontournables du petit écran, qui d’une façon ou d’une autre, mettaient eux aussi en scène des jeunes aux pouvoirs extraordinaires…

Heroes

Dans la série créée par Tim Kring en 2006, tous les personnages ne sont pas des mineurs dotés de capacités hors normes. Mais la jeune Claire Bennet est sans aucun doute la plus traquée de tous les personnages mis en scène. Incarnée par Hayden Panettiere, la jeune lycéenne, pom-pom girl dans un lycée du Texas, découvre un jour qu’elle a le pouvoir de régénérer ses cellules à vitesse grand V. Cela lui permettra de sauver la vie de nombreuses personnes, tandis qu’elle découvrira au fil du temps que son pouvoir est bien plus puissant qu’elle ne l’imaginait. Dans sa lutte pour survivre, elle est poursuivie sans cesse par Sylar, qui veut lui subtiliser son pouvoir.


Heroes 419 Brave New World

Buffy contre les vampires

Entre tueuse de vampires, sorcières, démons, et autres loups-garous, le lycée de Sunnydale a tout vu et tout connu. Lorsqu’en 1997, Joss Whedon créé la série Buffy contre les vampires, il révolutionne le monde de la télévision. Buffy Summers, alias Sarah Michelle Gellar, a 16 ans, et elle vient d’emménager avec sa mère dans la petite ville californienne de Sunnydale après avoir été renvoyée de son précédent lycée à Los Angeles. Très vite, la jeune fille doit concilier sa vie de lycéenne et sa vie de chasseuse aux pouvoirs sans égal. Car elle est l’élue et doit combattre toute créature des ténèbres. Elle est épaulée par Giles (Anthony Stewart Head), bibliothécaire le jour et Observateur la nuit, mais aussi par Alex (Nicholas Brendon) et Willow (Alyson Hannigan), cette dernière se mettant à la magie alors qu’elle n’est encore qu’au lycée. Tout cela dans le plus grand secret, l’identité de Buffy devant à tout prix être protégée.


Buffy Contre les vampires

Roswell

Pour beaucoup, Katherine Heigl est l’inoubliable Izzie de Grey’s Anatomy. Mais bien avant cela, entre 1999 et 2002,  dans Roswell, l’actrice a prêté ses traits au personnage d’Isabel Evans, une extraterrestre ayant le pouvoir d’aller dans le subconscient des autres, et dont l’identité doit rester secrète. Tout comme son frère Max Evans (Jason Behr) et leur meilleur ami Michael, qu’incarne Brendan Fehr, le docteur Drew Allister de Night Shift. Aux yeux de tous, Isabel est une adolescente discrète, jolie, peu sociable et d’apparence superficielle. Mais après avoir sauvé la vie d’une humaine, les trois êtres vont avoir de plus en plus de mal à dissimuler leurs pouvoirs, traqués par le FBI et d’autres créatures ennemies.


Brendan Fehr et Katherine Heigl dans Roswell

Stranger Things

Véritable sensation télévisée de l’année 2016, Stranger Things met en scène la jeune Millie Bobby Brown, 13 ans, dans la peau d’Eleven, une enfant peu loquace aux pouvoirs relevant de la psychokinésie. L’action se déroule dans les années 1980, la fillette tentant d’aider une mère de famille (Winona Ryder) à retrouver son garçon de 12 ans disparu. Au fil des épisodes, le passé d’Eleven refait surface.  


It means badass in any language. #StrangerThings #Netflix

Une publication partagée par @strangerthingstv le