Interview ! Les criminels de "The Blacklist" : Ryan Eggold

Voir le site Blacklist

TBL 216 20150213 DG 0719 RT fnl
Par Alison DEFAUWE|Ecrit pour TF1|2015-10-07T21:25:48.029Z, mis à jour 2015-10-07T21:25:48.029Z

Après son intervention dans l'épisode 14 de la saison 2 de "The Blacklist", Ryan Eggold nous confie ses impressions sur le rôle de méchant qu'il a occupé à travers le personnage de "Tom Keen".

Pourquoi votre personnage est-il dans le collimateur de Reddington ?

Il a atterri sur sa liste parce qu’il est allé trop loin, et je crois qu’il n’a pas du tout fait ce que l’on attendait de lui. Il s’est passé quelque chose en rapport avec Liz. Je crois qu’il ne comprend même pas ce qui lui arrive. Il a pété les plombs et s’est laissé envahir par ses émotions. 


Quelle relation entretient-il avec Liz ? Visiblement, elle lui en veut énormément, ce qui se comprend. Pourquoi essaie-t-il de la revoir ? Pourquoi est-il toujours en contact avec elle ?

Je crois qu’il découvre des choses en lui qu’il ignorait, des choses profondément enfouies. Quand il était plus jeune, il a été recueilli par le Major (Lance Henriksen) parce qu’il n’avait pas de parents. Il a grandi dans des familles d’accueil, sans jamais pouvoir s’identifier à un adulte. Il vivait de petits larcins, mais il ne savait pas communiquer avec les autres. Là-dessus, il s’est fait embrigader par un type qui en a fait un assassin. Il utilise la violence pour obtenir ce qu’il veut, il change de personnalité comme de chemise, et il est très, très efficace. Il ne connaît rien d’autre, il n’a jamais eu de relation stable, il n’est jamais tombé amoureux. Et puis aujourd’hui, pour la première fois, il s’aperçoit qu’il n’a pas besoin d’être violent, qu’il a envie d’autre chose, peut-être de Liz. 


Pourquoi ne meurt-il pas, contrairement aux autres noms sur la liste noire ?

Je crois que c’est un battant. Il a survécu à des choses incroyables, sans l’aide de personne, quand il vivait dans la rue, et dans les différents foyers où il a grandi. Il est allé vers le danger et la violence, et il est très fort pour se tirer d’affaire en manipulant les autres. Je pense que Liz y est aussi pour quelque chose, et qu’elle ne sait pas exactement ce qu’elle ressent pour lui. Elle lui en veut terriblement, mais elle est aussi intriguée et elle a eu des sentiments pour lui pendant longtemps. Des sentiments qui n’ont pas complètement disparu. Reddington devine ces choses-là, et il sait qu’elle ne dit pas toute la vérité sur ce qu’elle ressent vis-à-vis de Tom, ce qui explique pourquoi il ne le tue pas. Même s’il ne veut pas l’admettre, Reddington sait qu’il peut se servir de cette relation pour arriver à ses fins. Ce type est un vrai requin !  


Pourquoi Tom revient-il aux Etats-Unis après sa mission en Allemagne ?

Parce qu’il ne veut pas que Liz paie pour ce qu’il a fait. Pour lui, c’est une révélation. Il s’est servi de millions d’autres personnes, mais il se rend compte qu’il a des sentiments pour elle. Il ne sait pas exactement ce qui lui arrive, mais il a des scrupules pour la première fois de sa vie, et il revient la sauver, ce qui est tout à fait inhabituel. 


Comment se sont-ils rencontrés ?

C’est lui qui est allé vers elle. Je ne sais plus où ça s’est passé, je crois même que le scénario n’en parle pas. Tom se faisait passer pour un instituteur super sympa. Elle avait de la peine pour lui. Il sait s’y prendre avec les femmes. 
Je crois que leur relation s’est développée assez naturellement, même s’il avait quelque chose derrière la tête. Ils ont commandé de la bouffe chinoise, ils se sont retrouvés pour dîner au restau, etc. Pour Liz, les choses étaient plus compliquées parce qu’elle suivait une formation pour entrer au FBI en tant que profiler, et elle a été séduite par ce type super gentil qui ne se la jouait pas.


Y a-t-il des choses qui restent en suspens dans l’épisode ?

On peut se demander ce qui a poussé Tom à revenir, mais je crois que c’est assez évident.  


Le personnage a-t-il évolué ?

Indéniablement. Il n’a pas changé pendant très, très longtemps, et on attend de voir si son évolution a été positive. Liz l’a beaucoup aidé et l’a encouragé à exprimer ses émotions. Il peut désormais faire preuve d’honnêteté, de sincérité. Mais osera-t-il se montrer tel qu’il est vraiment ? Il découvre qui il est, ce qu’il veut et les raisons de ce qu’il fait. Au fond, on se pose tous les mêmes questions. 


Comment le définiriez-vous ?

C’est un sociopathe efficace et très bien entraîné. Il est très intelligent. Et violent.  


Quels sont ses crimes ?

On ne les compte plus. Le plus grave, dans la série, c’est d’avoir fait croire à Liz qu’il était quelqu’un de différent. Il a beaucoup de sang sur les mains, et notamment celui du capitaine du port. C’est tout ce qu’il sait faire. 


Comment connaît-il Reddington ?

Reddington savait que Tom était un agent secret, et il a fait appel à lui. Plus tard, il l’a engagé pour surveiller Liz.   


Comment vous êtes-vous préparé pour le rôle ?

Quand il n’était qu’instituteur, il n’y avait pas grand-chose à faire. On se ressemble beaucoup de côté-là, dans la mesure où je suis un type plutôt calme dans la vie, et pas du tout un assassin ! Je n’ai encore tué personne. Je n’étais donc pas très crédible, mais je me suis beaucoup entraîné physiquement. Il est en super forme, parce qu’on l’a formé pour être une arme à lui tout seul. C’est en m’entraînant pour les séquences d’action que je comprends un peu mieux qui il est. 


Vous avez dû vous raser la tête ?

Oui, pour l’épisode de ce soir. 


C’était la première fois ?

Absolument. C’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire, mais ça m’a aussi aidé à me mettre dans la peau du personnage, un assassin qui ressemble un peu à un militaire. 


Où était-il ?

Il s’est mis au vert après l’incident du bateau. Il reprend ses esprits, appelle ses contacts et tente de revoir le Major, son principal employeur, pour qu’il lui file une nouvelle mission. Pas pour l’argent, contrairement à d’habitude, mais pour l’aider à oublier la précédente. Il a besoin d’endosser un nouveau rôle, pour ne pas penser à celui qu’il est vraiment, ce qui le perturbe beaucoup.  


Ses sentiments pour Liz sont-ils réels ?

Je crois qu’il n’a jamais vraiment aimé personne. Ce qui s’en rapprochait le plus, c’était sa relation avec le Major, faite d’admiration et de tendresse pour le seul homme qui lui ait donné une chance. Mais il a des sentiments pour Liz, même s’il n’arrive pas à comprendre ce qui lui arrive. 


Pensez-vous que quelqu’un réussira un jour à être plus rusé que Reddington ?

Oui et non. Reddington est le roi des manipulateurs, il est très intelligent, et c’est un professionnel du crime, un gros bonnet qui sait parfaitement ce qu’il fait et qui a des relations. Mais c’est aussi un être humain, qui peut se faire avoir, être victime de son caractère. Disons que c’est une possibilité. En tout cas, si Reddington trouvait plus fort que lui, c’est parce qu’il l’aurait fait exprès. Il choisirait de perdre la partie dans le but d’atteindre ses objectifs. 


Qu’est-ce qui explique cette fascination pour les rôles de méchants ?

Je crois que ce qui me plaît le plus, et à pas mal d’autres acteurs, c’est que les méchants n’ont aucune limite. Un type bien ne fera jamais de mal à quelqu’un d’autre même si c’est pour la bonne cause. Les méchants ne respectent rien, ce qui les laisse libre de faire tout ce qui leur fait envie. 


Parlez-nous de l’équipe de The Blacklist...

C’était formidable. Chaque acteur est parfait dans son rôle. Je me suis éclaté. Il y avait une très bonne ambiance, chacun apportait quelque chose d’unique. Les gens travaillaient vraiment bien ensemble. 


Comment s’est passé le tournage ?

Très bien quand les choses se mettaient en place, moins bien quand ça n’était pas le cas. La plupart du temps, le tournage se passe bien, mais il y a des moments où une scène ne fonctionne pas. A d’autres moments, vous prenez beaucoup de plaisir à ce que vous faites, vous vous surprenez vous-même, ou votre partenaire, et il se passe quelque chose de magique que tout le monde ressent, depuis la maquilleuse jusqu’au réalisateur. 


Quelque chose à ajouter ?

Je trouve que Tom Keen est un personnage vraiment intéressant et je suis ravi de pouvoir l’incarner. Il est assez complexe, avec un univers très riche, d’autant plus qu’il traverse une phase de découverte de lui-même qui n’est pas de tout repos. Il a vraiment du mal à se montrer tel qu’il est.  


Il s’en sort vivant ?

Pour le moment.