Isabelle de Botton, en vacances le temps d'un épisode de Camping Paradis

Voir le site Camping paradis

Camping Paradis - La grande invasion
Par Clémence Favier|Ecrit pour TF1|2011-09-13T15:41:00.000Z, mis à jour 2011-09-13T15:48:34.000Z

Dans ce nouvel épisode de "La grande évasion, le Camping Paradis accueille Marthe, une maman poule venue incognito surveiller son fiston parti sans elle. Isabelle de Botton campe le rôle de cette femme qui, peu à peu, se laisse séduire par le charme des vacances... Lundi 3 octobre à 20h45

Après la campagne dans Trois filles en cavales, le réalisateur Didier Albert vous amène à la mer !
Effectivement, il me fait voyager ! Le retrouver a été un délice. Il est extrêmement énergique et motive ses troupes grâce à son plaisir du travail...Qui est Marthe ?

Elle représente toutes les femmes d'aujourd'hui qui ont droit à une seconde chance. En se consacrant à l'éducation de son enfant, elle s'est peu à peu oubliée. Grâce à l'ambiance du camping, à l'été, à la chaleur, elle va retrouver sa sensualité. Elle rencontre un homme qui l'emmène se promener et la fait rire... Sa vie repart ! Pour moi, c'était un rôle joyeux et plein d'espoir.


Y avez-vous mis votre grain de sable ?
J'ai eu envie d'apporter à ce rôle de la fantaisie, du charme, de l'émotion... Toute la joie de vivre d'une femme qui retrouve l'amour ! Je mets toujours un maximum de moi-même dans mes personnages. Cette fois-ci, j'ai eu encore plus d'aisance car mon fils de 17 ans est parti au camping avec des amis pour la première fois cette année. Tout comme Marthe, je me suis demandé s'il allait s'en sortir !

Comment êtes-vous arrivée à ce projet ?
Je voulais jouer dans Camping Paradis. Je trouve cette série familiale extrêmement sympathique. Elle est légère et offre des rôles amusants et toniques. J'ai donc manifesté cette envie à l'équipe des scénaristes. Elle a ensuite pensé à moi pour ce rôle.

Comment expliquez-vous le succès de cette série ?
Beaucoup de Français font du camping. Se retrouver dans les nombreuses situations offertes par la série leur plaît ! De plus, une véritable fidélité s'est créée autour de Laurent Ournac et des autres personnages récurrents.

Quelle était l'ambiance sur le tournage ?
C'était les vacances ! Nous avons vraiment eu beaucoup de chance pour un mois d'avril, le temps était magnifique. J'ai même pu tremper mes pieds dans l'eau. Pouvoir faire son métier en jouant un rôle sympathique tout en profitant du soleil, c'est un cadeau de la vie ! L'équipe était également géniale.

Elle vous a même fait apprendre la chorégraphie !
C'était difficile pour moi ! J'adore danser, mais plutôt le rock. Je ne suis pas très aguerrie aux chorégraphies de camping. Je n'ai d'ailleurs jamais campé de ma vie ! Cette première expérience était donc exotique pour moi.

Votre personnage est une habituée des lieux. Peut-être reviendrez-vous ?
J'aimerais beaucoup en tout cas ! Au début d'une telle aventure, on a toujours le trac, on ne connaît pas l'équipe... Le temps de s'habituer, le tournage est déjà terminé. Si je reviens, je serai plus détendue, plus naturelle, plus juste... Encore mieux, finalement !

Quels sont vos projets ?
Je répète actuellement l'adaptation de Tempo, une pièce comique déjà jouée il y a une vingtaine d'années et qui avait obtenu à l'époque un Molière. Elle met en scène des femmes dans un cours de claquettes. Je m'entraîne donc depuis le mois de janvier, à raison de quatre heures de danse par semaine... Ce n'est pas du luxe ! La première représentation aura lieu le 4 octobre à Montreux. En parallèle, je travaille à l'adaptation cinématographique de ma propre pièce, Moïse, Dalida et moi.
CLEMENCE FAVIER - TF1