Equipe de France : les Bleus nous livrent quelques secrets

Voir le site Championnat du monde de handball - France 2017

France-Slovénie : lucarne de Narcisse
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-01-29T17:19:53.762Z, mis à jour 2017-01-29T20:51:36.904Z

En toute décontraction, les Bleus nous ont livré quelques secrets de leur vie de groupe. Des confidences souvent croustillantes qui n'épargnent personne.

Pour le Mag handball de TF1, les handballeurs français en disent plus sur les personnalités qui animent un groupe sur le point de conquérir un nouveau titre mondial.

 Le Mag France - Norvège : Les journalistes sportifs norvégiens éclatent de joie !

- Quelle est le plus mauvais joueur ? La réponse fait l'unanimité dans le groupe France qui désigne Thierry Omeyer

- Quel est le joueur le plus fou ? Là-encore, alors qu'on pourrait s'attendre à des réponses plus partagées pour les descendants des "barjots", c'est le nom de Kentin Mahé qui revient avec insistance. L'intéressé appréciera.

- Quel est le joueur le plus coquet ? Influencé par leur nouveau style de vie parisien certainement, les frères Karabatic, qui dans un passé pas si lointain ont connu quelques faux-pas fashion, semblent les plus portés sur leur apparence.

- Quel est le jouer le plus hargneux ?  Là-encore, et son passé sportif parle pour lui, c'est Nikola Karabatic qui recuille la plupart des suffrages dont celui de Fabregas impressionné par le côté compétiteur de son capitaine.

- Quel est le génie du groupe ? Le talent est-il lié à l'âge ? A cette question, ce sont deux des anciens du groupe, Luc Abalo et Mickaël Guigou, qui sont élus. Ces deux-là n'en sont pas dépourvus il est vrai ce qui explique en partie leur longévité.

- Quel est est selon vous le geste préféré du public ? Kung fu-roucoulette, roucoulette-kung fu : il y a un vrai débats entre les deux gestes les plus spectaculaires du handball. Le débat ne sera pas tranché par nos Bleus.

- Quel est votre but rêvé ? La question est posée directement à Nikola Karabatic qui se dérobe à moitié mais fait montre de sa hargne évoquée un peu plus haut : "Les buts rêvés je ne veux pas en rêver, je veux les mettre".

- Comment imaginez-vous la fête en cas de sixième titre ? "On va fêter ça avec le public forcément, s'enthousiasme à l'avance Valentin Porte. Je n'ose même pas imaginer ce qu'il se passera si on est champions."